Gountas et le GET Vosges s'inclinent à Rueil.
© Jordane Rommevaux

Nouvelle contre-performance pour les hommes de Laurent Mathis, en Nationale 1. Après avoir réussi à compiler 5 victoires consécutives, en début d’année 2017, les basketteurs vosgiens sur le parquet du leader UJAP Quimper (70-63), après avoir longtemps cru au hold-up.

Au final, la défaite sera beaucoup plus cruelle puisque le GET Vosges subira un lourd revers contre la modeste équipe Vendéenne de Challans (56-62) et c’est, donc, en plein doute que les Vosgiens affrontaient Rueil, ce samedi 18 février.

Et les premières minutes de la rencontre auraient pu permettre de croire que les coéquipiers du capitaine Loïc Gigant (3 points) étaient en train de s’ouvrir le chemin du succès (2-8, 2e minute). Mais, rapidement, les locaux réussirent à faire leur retour dans le match (10-10, 5e), avant de prendre le large (18-12, 7e). Mais la partie semblait parfaitement lancée lorsque le GET Vosges réussira à faire son retour en fin de premier quart temps (26-23).

Un retour illusoire pour les Vosgiens puisque Rueil reprendra facilement les commandes de la partie (40-29, 15e). Une avance significative qu’ils conserveront jusqu’à la mi-temps (50-40).

Et le troisième quart-temps sera similaire puisque si Payen-Boucard (15 points – 3 rebonds) ou Kyle Tresnak (13 points – 4 rebonds) s’employaient pour faire leur retard, Rueil restait devant (59-48, 25e). Mais, le secteur offensif vosgien allait manquer de percussion et les banlieusards parisiens en profiteront pour s’offrir une énorme avance (73-55).

Suffisant pour s’assurer la victoire contre un GET Vosges qui est toujours meilleur dos au mur ? Pas certain puisque Doumbé (13 points – 5 rebonds) et Gountas (14 points) réussiront à remobiliser leur troupe pour recoller à 10 points, avant le money-time (82-72, 35e). Et l’avance de Rueil fondait comme neige au soleil à l’approche de la dernière minute de jeu (85-80, 38e). Mais Rueil trouve les ressources suffisantes pour ne pas se faire reprendre.

Défaite du GET Vosges (90-84) contre une bonne équipe de Rueil. La prochaine réception de Vitré (9e) devra être plus réussie.