Pour la troisième année consécutive, les Vosges proposeront deux étapes importantes du Rallye de France WRC. Des manches toujours difficiles qui promettent un grand spectacle et peut-être quelques surprises.

Depuis 3 ans et l’arrivée du Rallye de France en Alsace, les organisateurs profitent des terres vosgiennes pour organiser plusieurs spéciales, toujours très
 » compliquées  » à gérer pour les pilotes. Cette année, le Pays d’Ormont verra le passage des meilleurs pilotes mondiaux à deux reprises, de quoi ravir les inconditionnels.

Du 4 au 7 octobre, la région Alsace et notre département vont vivre à l’heure du championnat du monde des Rallyes WRC. Après l’épreuve britannique qui se déroulait du 13 au 16 septembre, remportée par le Finlandais Jari Latvala (Ford Fiesta WRC), les meilleurs pilotes mondiaux se retrouveront dans l’Est de la France et pourront affronter notre champion national Sébastien Loeb (Citroën DS3 WRC), déjà vainqueur de 7 rallyes sur 10 courus en 2012. 

 » Face aux succès populaire, médiatique et économique rencontrés au cours des éditions 2010 et 2011, les organisateurs n’ont pas hésité à renouveler leurs accords avec la fédération afin de faire perdurer cet événement, explique fièrement le président de la fédération française de sport automobile, Nicolas Deschaux. La qualité de notre événement nous permet de voir la chaîne télévisée Sport+ diffuser l’intégralité de la compétition en direct. Une première mondiale ! « 

Les festivités commenceront jeudi 4 octobre par une séance d’essais à proximité du Zénith de Strasbourg.  » Une première étape qui sera basée au coeur de l’agglomération strasbourgeoise avec une super spéciale de 3,6 km, une séance d’autographe en compagnie des champions et la grande nouveauté de l’année : la parade des pilotes, à partir de 16h30 « , expose le directeur de course, Dominique Serieys. 

Le lendemain, 7 chronos au programme dans le département du Haut-Rhin. Ils seront identiques à ceux de l’an dernier avec une nouvelle super spéciale en plein centre-ville de Mulhouse,  » un véritable show intra-muros de 4,6 km « .
La troisième journée de courses, samedi 6 octobre,  » consistera en une étape intense et plus riche en kilomètres  » entre le Bas-Rhin et les Vosges. 

Les pilotes partiront pour une première portion chronométrée dans le Massif des Grands Crus de 18 km,  » avant de rejoindre la fameuse spéciale du Pays d’Ormont, portée cette année à plus de 40 km « , ajoute le directeur de course qui sait que cette étape  » piège  » est redoutée par la plupart des pilotes. Un certain Sébastien Loeb doit encore s’en souvenir.

S’en suivra le nouveau tracé de 24 km intitulé  » Pays de la Haute-Bruche « , avant de conclure la Section 5 par une épreuve de
10 km au Klevener. Même programme l’après-midi avec la spéciale vosgienne prévue à 15h36 pour le départ de la première voiture.

Enfin, pour l’ultime journée, les organisateurs ont prévu 3 nouvelles spéciales,  » qui seront quelque peu modifiées ou allongées par rapport aux autres années « .  » Les concurrents passeront par Oberhoffen-sur-Moder, le village d’enfance de Sébastien Loeb, avant le dénouement dans les rues d’Haguenau « .

Une dernière journée de courses qui pourrait couronner Loeb pour la 9e fois consécutive et donner le titre de Champion du monde constructeur à son écurie, car l’avance du pilote et celle de la marque aux chevrons au classement général sont telles qu’ils pourraient bien remporter cette édition 2012. Le tout à moins d’une excellente performance du Norvégien Petter Solberg (Ford Fiesta WRC) ou du Finlandais Mikko Hirvonen (DS3 WRC), deuxième au général et vainqueur du Rallye vosgien, il y a quelques jours.

Un spectacle qui promet d’être exceptionnel.