Licenciée il y a encore quelques mois dans les Vosges, l’athlète Laurane Picoche fait, aujourd’hui, les beaux jours de Saint-Marguerite-Marseille, son nouveau club, pour lequel elle vient de décrocher le titre de championne de Provence Cross-country.

Longtemps handicapée par des blessures de longues durées, la vosgienne Laurane Picoche semble avoir réussi à franchir un palier dans sa progression personnelle, depuis quelques mois.

Après avoir décroché le titre national de cross-country l’an dernier, à la surprise générale, la vosgienne ambitionnait de bien meilleurs résultats internationaux par la suite. 

Après plusieurs hésitations, la romarimontaine de naissance a décidé de quitter sa région natale pour s’installer dans le Sud de la France, afin de donner un nouvel élan à sa carrière. Et il semblerait que le pari soit en passe d’être gagné puisque le travail que la numéro 1 française est en train de réaliser dans son nouveau club de Sainte-Marguerite-Marseille est en train de payé.

Parmi les favoris au départ de son premier Championnat de Provence, à Digne-les-Bains, la vosgienne a très vite pris le bon wagon. Ce n’est que dans la dernière ligne droite qu’elle a réussi à se détacher d’une autre licenciée à Marseille, sa copine Christelle Daunay, pour décrocher un nouveau titre. 

Une belle performance pour celle qui s’alignera aux prochains Championnats de France, qui se courront à Lignières-en-Berry, le 3 mars, pour conserver son titre acquis l’an dernier.

Autre objectif important pour Laurane Picoche, les Championnats du monde de cross-country, qui auront lieux à Bydgoszcz (Pologne), le 24 mars prochain.