Des milliers de campings cars et de caravanes arrivent bientôt dans les Vosges. Après Saint-Dié-des-Vosges en 1972 et Neufchâteau en 1977, Épinal accueille la 80e semaine fédérale internationale de cyclotourisme du 5 au 12 août. Un événement de grande ampleur qui a nécessité plusieurs années de préparation.

« C’est un événement exceptionnel. Épinal et les Vosges vont connaître une situation très particulière pendant une dizaine de jours », s’enthousiasme le président de la commission d’organisation, Jean-Claude Augay, qui sent monter la pression dans la dernière ligne droite. A l’occasion de la 80e semaine fédérale internationale de cyclotourisme, du
5 au 12 août, plus de 10 000 amoureux de la petite reine vont voir la vie en Vosges. Le département sera visité du nord au sud et d’est en ouest. « Il y en a pour tous les goûts et niveaux », assure le chef d’orchestre. Sept secteurs différents, en plaine et en montagne, ont été identifiés et trois à six parcours seront proposés chaque jour.

Une fois le vélo au repos, les cyclotouristes auront de nombreuses possibilités de se distraire. Chaque jour, des excursions et des randonnées seront organisées, par exemple vers Bussang avec au programme visite du théâtre le matin, déjeuner au Rouge Gazon le midi et spectacle l’après-midi. Il y aura également les cyclos découvertes avec visites d’un ou plusieurs sites et des sorties VTT, comme le dimanche 5, au départ de Hadol, avec en guest le champion du monde vosgien de XC Eliminator Titouan Perrin-Ganier. Et tous les soirs, ceux qui le souhaitent seront acheminés à la Forteresse de Châtel, pour une visite à la torche et un repas médiéval avec animations d’époque.

Anglais, Chinois, Australiens…

Pour participer à la Semaine fédérale, dont le budget se monte à environ 1,7 million d’euros, il faut être licencié à la FFCT. La moyenne d’âge est relativement élevée : autour de 60 ans. « Certains font 200 kilomètres chaque jour, d’autres 50. Certains viennent sur une journée, visitent et repartent ». Et les étrangers seront présents en nombre. « Ils sont 600 inscrits environ. Les plus nombreux sont les Anglais, on aura aussi des Belges, des Allemands, des Suisses, on a même des Australiens, Chinois et Ukrainiens. Notre situation géographique est assez favorable ».

Outre le camping fédéral, qui rassemblera plus de 2 000 personnes à Dogneville, les internats des lycées et les chambres universitaires, de nombreux participants seront logés chez l’habitant. « L’offre est supérieure à la demande, on a 1 600 chambres disponibles. Il reste quelques cas à la marge à régler », explique Jean-Claude Augay. Depuis la mi janvier, une quinzaine de personnes travaillent au quotidien dans les bureaux provisoires aménagés dans les locaux de l’ancien Lidl. Plus de 1 200 bénévoles ont été recrutés pour l’occasion.

Pour un événement de cette envergure, les retombées s’annoncent importantes. « Certains cyclotouristes arrivent plus tôt. Ils vont vivre sur Epinal le soir. Sur les parcours ils s’arrêtent aussi dans la ville donc c’est tout bénéfice pour les commerçants. Certains nous ont avoué avoir fait 6 mois de leur chiffre d’affaires pendant la semaine ». Et les cyclotouristes auront peut-être envie de revenir. A l’image de Longchamp et Archettes, certaines communes ont déjà installé des décorations sur le thème du vélo. D’autres devraient suivre. Et les particuliers sont invités à participer à la fête en laissant libre court à leur imagination.

INFOS PRATIQUES

Du dimanche 5 au dimanche 12 août

Cérémonie d’ouverture et de clôture : stade de la Colombière

Village fédéral : Centre des Congrès

Camping fédéral : Aérodrome de Dogneville

Retrait des dossiers : La Haye le Doyen, Golbey

Sf2018.ffct.org

L’INFO EN PLUS : 60 sites vosgiens labellisés « Accueil Vélo »

Le département des Vosges, très investi dans la promotion de la petite reine, est pilote et évaluateur de la marque nationale « Accueil Vélo ». Elle permet d’identifier des établissements situés à moins de 5 km d’un itinéraire cyclable balisé qui favorisent la pratique du tourisme à vélo grâce à un équipement et des services adaptés (abri, kit de réparation, location, informations et conseils…). Un 60e prestataire vient d’obtenir le label : l’auberge des Templiers à Rugney.