Le Tour de la Mirabelle passe "pro" et revient dans les Vosges. Qui succèdera à Clément Penven, vainqueur en 2018 ?
© Eric Legrand

Le Tour cycliste de la Mirabelle change de braquet. Avant de passer « pro » en 2019, l’épreuve innove avec une étape 100% vosgienne très corsée entre Épinal et Gérardmer. L’arrivée au pied des pistes de la Mauselaine est la même que lors du Tour de France 2014.

Le 12 juillet 2014, Blel Kadri s’imposait en solitaire, sous un déluge, au sommet de la côte de la Rayée, offrant à la France un premier succès sur la Grande Boucle. C’est également sur les hauteurs de Gérardmer que sera jugée l’arrivée de la deuxième étape du Tour de la Mirabelle le 21 avril prochain. Pour la 16e édition de l’épreuve, les organisateurs ont abandonné l’étape du lac de Pierre-Percée au profit d’une grande étape de montagne dans les Vosges. Une étape courte mais intense (2 600 mètres de dénivelé) dont les 30 derniers kilomètres sont calqués sur ceux parcourus par Chris Froome et consorts il y a près de quatre ans.

Le départ fictif de cette étape 100% vosgienne sera donné en plein cœur d’Epinal, place des Vosges, où sera installé le village départ. Le peloton prendra la direction de Thaon-les-Vosges où il s’élancera pour de bon devant la Rotonde. La première ascension mènera les 132 coureurs sur le plateau du Champdray (4,5 km à 5,4 %). Ils devront ensuite escalader le col de la Schucht (7 km à 5,2 %), le col des Feignes (10,7 km à 3,2 %) puis le col de Grosse-Pierre (5,2 km à 6 %) avant de s’attaquer à la montée finale vers la station gérômoise, via Liézey et Xonrupt (horaires de passage ci-dessous). « La pente moyenne est de 9,3 % sur 2,2 km avec des passages à 13 %. Ça va piquer ! Et l’arrivée sera un grand moment du Tour », annonce Laurent Goglione, directeur de course.

Julien Pierrat et Yan Gras en régionaux de l’étape

Celui qui sortira vainqueur de cette étape reine aura de grandes chances d’être sacré roi de la Mirabelle le lendemain à Damelevières. C’est l’avis de l’ex professionnel Julien Pierrat qui tentera de faire briller les couleurs locales du Team Macadam’s Cowboys (DN3). « C’est la course à ne pas manquer » pour le coureur originaire de Xertigny qui partage le statut de leader de l’équipe meurthe-et-mosellane avec un autre Vosgien, Yan Gras. « L’entraîneur de Yan, Gérard Brocks, a décidé de mettre un focus sur la route beaucoup plus important », explique Laurent Goglione. Le Stéphanois médaillé de bronze aux derniers mondiaux de cyclo-cross, a l’occasion de confirmer les promesses entrevues sur le bitume l’an dernier. Avant de rêver à un destin à la John Gadret ou Francis Mourey ?

Le Tour de la Mirabelle, dernier avatar d’une épreuve qui a porté le nom de Grand Prix des Faïenciers (2003-2007) puis plus récemment Ronde du Piémont vosgien (2008-2011) et Tour du Piémont Vosgien (2012-2016) a pris un virage important en passant sur trois jours. « C’est devenu une vraie course à étapes », reconnaît Laurent Goglione. Une épreuve qui chaque année fait émerger les étoiles du lendemain. Le dernier vainqueur Pierre Idjouadiene s’est ainsi fait une place au sein de l’équipe professionnelle Roubaix Lille Métropole. Cette année, pour la première fois, l’équipe de première division française CR4C Roanne, qui a vu passer dans ses rangs Romain Bardet ou encore Rudy Molard, sera au départ.

En 2019, l’épreuve passera en classe 2.2 de l’Union cycliste internationale (UCI). Autrement dit, elle entrera dans la sphère professionnelle. « On pourra accueillir des équipes du niveau Continental françaises et étrangères. La course va passer un cap médiatiquement », se réjouit Laurent Goglione. Pour accroître la visibilité de l’événement auprès du grand public, les organisateurs lancent dès cette année un « Festival Mirabelle Tour » avec des concerts et animations dans les villes-étapes. La Compagnie Extenses’Arts et le groupe Reflecting Machine (reprises pop/rock) assureront ainsi l’animation à Épinal (10 h-15 h). A Gérardmer, on retrouvera Extenses’Arts et la Compagnie Hanicia Danse proposera des démonstrations de danses (salsa, rock, tango…) entre 16 h 30 et 18 h. De 14 h à 18 h, quelques perturbations de circulation sont possibles sur le secteur Creuse / Rayée / Mexel, mais aussi sur celui de Ramberchamp, boulevard de la Jamagne, boulevard d’Alsace, sur le Boulevard de Saint-Dié et la rue Charles de Gaulle.

TOUR DE LA MIRABELLE 2018

Étape 1, vendredi 20 avril : Frouard – Pompey – Frouard (148 km)

Étape 2, samedi 21 avril : Épinal – Capavenir Vosges – Gérardmer la Mauselaine (127 km). Départ place des Vosges à 13 h 40 – Arrivée à la Mauselaine vers 17 h 25.

Étape 3, dimanche 22 avril : Château de Lunéville – Damelevières (170 km)

www.tour-de-la-mirabelle.com