- Publicité -MINI-BANNIERE_468-x-68_100VOSGES_JEP2020-01

Quelques jours avant la manche française du championnat du monde des rallyes automobiles WRC qui se déroulera en Alsace et dans les Vosges, l’ASAC Vosgien renouvelle son prestigieux Rallye National Vosgien les 21 et 22 septembre

Depuis l’instauration du Rallye de France dans nos régions, cette épreuve accueille des pilotes de classe mondiale. Le grand favori de l’édition 2012 est l’actuel dauphin de Sebastien Loeb au championnat du monde WRC : le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta). Néanmoins, l’édition 2012 a enregistré l’inscription d’un autre équipage de pointe qui sévit également en championnat du monde.

 » Mads Osterberg (Norvège), actuellement 4e du classement mondial au volant de sa Ford Fiesta, vient de remporter le dernier rallye du Portugal. C’est sûr, il sera à la lutte avec Hirvonen pour l’emporter « , présente fièrement l’organisateur, Emmanuel Pierrat. 

Ils seront près de 130, toutes catégories confondues, sur les routes vosgiennes pour le départ de la première spéciale, vendredi 21 septembre à 20h. 114 km dont une trentaine répartie sur deux spéciales sont au programme de ce premier jour de course. Le lendemain, reprise des hostilités dès 8h, pour une première spéciale de 19,8 km. A partir de 10h, seconde spéciale de 33,4 km suivie d’une troisième de près de 7 km. Enfin, même programme de course à partir de 13h13 avec trois spéciales identiques, ainsi qu’à 17h24 pour la quatrième et dernière section de course.

 » Le rallye 2012 sera un millésime de très bonne facture « , affirme l’organisateur. Le Spinalien Eric Mauffrey retrouvera sa 306 Maxi avec l’objectif de faire de bonnes performances. Autre Vosgien qui visera le podium dans ce groupe A, Pascal Voirin (Val d’Ajol) au volant de sa Ford Escort ou Steve Mourey, récent vainqueur du Rallye des Vallées. En Grand Tourisme (GT), derrière le favori Paul Reuter, c’est le pilote local Jacques Loubet (Porsche) qui pourrait créer la surprise.

 » Dans le groupe R2, le grand favori sera le Stéphanois Pierre-Adrien Ferry (Twingo) tandis qu’il y aura une grosse bagarre entre Clio RS dans la catégorie N, avec Alexandre Caruso, Pierre-Emile Duchêne et Frédéric Aizier (Val d’Ajol) « , assure Emmanuel Pierrat. Enfin, notons qu’en F2000, Eddy Marchal (Nossoncourt) devrait truster la tête du classement au volant de sa Clio et qu’il sera possible d’admirer les voitures de prestiges dans la catégorie VHRS.