Le Propulsair à découvrir à Bol d'Air.
© Michel Laurent

Après 2 mois de sédentarité, cloîtrer chez soi, qu’il fait bon de redécouvrir la nature et surtout de reprendre une activité physique de façon ludique ! Le parc de loisirs Bol d’Air, à La Bresse, a rouvert ses portes pour le plus grand bonheur des Vosgiens et des habitants du Grand-Est, qui pourraient bien (re)découvrir leur région, avec cette restriction de 100 km. Poussons la porte d’un des parcs de loisirs les plus populaires du Grand-Est.

Depuis 1987, le parc de loisirs Bol d’Air, situé à La Bresse, est devenu une référence des sites de loisirs dans le département des Vosges, pour petits et grands. A l’origine, simple école de parapente, l’enseigne est devenue un parc où se mêle émotions et sensations fortes, le tout dans un décor naturel sublimé par le massif des Vosges.

Bol d’Air est surtout devenu un acteur incontournable dans le tourisme vosgien. A tel point que, chaque année, les amateurs de sensations de tous âges attendent avec impatience le lancement de la nouvelle saison pour découvrir les nouvelles évolutions du parc et la nouveauté de l’année.

Depuis la fin du confinement, le parc a reçu l’accord de rouvrir ses portes au public. Une bonne nouvelle car les appels pour des réservations dans les hébergements du site comme les cabanes dans les arbres ou les cabanes insolites telles que La Fuste du Trappeur ou La Maison du Hobbit, ont rapidement été réservées. « C’est même nos hébergements qui semblent avoir un succès immédiat puisque les premiers week-end de réouverture ont affiché complet », souligne Laurent Mougel, chargé de communication du parc Bol d’Air.

Une demi-surprise car ces logements ont toujours été un succès, à tel point que pendant le confinement, plusieurs logements étaient réservés. Bol d’Air a accordé des avoirs à utiliser sur les 18 prochains mois, pour les clients qui n’ont pas pu en profiter.

Le parc de loisirs, lui, connait une réouverture plus poussive. « Nous l’expliquons par le fait que les gens ont privilégié les visites à leurs familles, amis et balades dans la nature. Il y a peut-être une appréhension à revenir dans les lieux publics mais nous avons l’espoir que l’envie de retrouver la nature et de se divertir sera plus forte dans les prochaines semaines », espère Laurent Mougel, qui précise encore que « toutes les mesures ont été prises et instaurées pour que la sécurité sanitaire soit respectée » (Voir ci-après).

Un parc qui a rouvert progressivement l’intégralité de ces activités, dont le Propuls’Air, le Saut à l’élastique et l’Hélicopt’Air, qui font partie des attractions les plus populaires.

Mais, la nouveauté tant attendue est le lancement de l’Explor Games®, début juillet. « Un nouveau jeu d’aventure ouvert aux groupes de 4 ou 5 personnes, de tous âges, qui se situe à mi-chemin entre le géocaching, l’escape-game et les « histoires dont on est le héros », précise le parc. Un parcours où les participants sont guidés dans le parc par une tablette avec un scénario qui les embarque dans un futur où les machines ont pris le contrôle.

« Il faudra faire de nombreux choix, utiliser les ressources de tous les membres du groupe telles que l’habileté, la logique, le physique. Au total, une dizaine de défis sont à relever et trois scénarios s’offrent aux participants, donc les choix sont importants », soutien Laurent Mougel qui confie déjà que les décors changent et les nombreux effets pyrotechniques en éblouiront plus d’un. Osez relever le défi, vous ne le regretterez pas !

Bol d’Air (hébergements et activités)

76, rue du Hohneck 88250 La Bresse

www.bol-d-air.fr

Tél. 03 29 25 62 62

Ouverture :
– tous les mercredis après-midi
– tous les weekends de juin
– tous les jours en juillet-août

La sécurité avant tout !

Qui dit réouverture de parc de loisirs, dit grande sécurisation des aires de divertissement et aménagement des espaces publics. Tout a été pensé depuis de nombreuses semaines à Bol d’Air, pour que rien ne soit laissé au hasard et que visiteurs comme employés ne prennent aucun risque.

Qui aurait pu prédire que l’année 2020 ne serait aucunement comparable aux autres années et que ce confinement dû à la Pandémie de Covid-19 aurait pu anéantir les espoirs d’une saison formidable pour le parc de loisir bressaud ? « Personne ne s’attendait à cette crise mais nous n’avons pas perdu notre temps puisque nous avons travaillé sur les projets en cours. Depuis le début du confinement, nous avons gardé un positivisme propre à Bol d’Air.

Nous avons rapidement réfléchi à la meilleure façon d’accueillir le public. Nous nous disons que nous avons la chance de nous situer entre l’Alsace et Nancy et que cette situation est l’occasion de viser un autre public, plus local. Nous aimerions que les habitants de la région découvrent davantage les richesses de notre territoire et que l’on peut parfaitement s’y divertir », souligne Laurent Mougel, chargé de communication du parc Bol d’Air.

En effet, les habitués du parc de loisirs de La Bresse remarqueront immédiatement que les règles sanitaires sont respectées scrupuleusement. Chaque employé dispose d’un masque de protection sur sa bouche et un panneau conseil aux visiteurs d’en porter un. Des kits hydroalcooliques sont disposés à tous les départs des activités proposées dans le parc et du produit anti-viral est disposé sur chaque ustensile utilisé par les visiteurs afin de tout désinfecter. « Nous avons même prévu des baudriers, casques et mousquetons en suffisance, pour les mettre en « quarantaine », pendant les périodes de fortes affluences », confie Laurent Mougel.

Si l’entrée au parc se fait de façon unitaire, une personne en caisse pour payer les entrées d’un groupe ou d’une famille, il est fortement conseillé de réserver ses places. Des bornes libre-service seront installées à l’entrée afin de pouvoir les retirer en toute autonomie. « Un projet que nous avions en tête et que nous avons mis en place cette année car il permet une meilleure fluidité lors de l’arrivée des visiteurs. Il était important de le proposer pour favoriser les distanciations sociales ».

Côté activités, si les conditions de pratique ne changent pas, un sens unique d’accès aux activités a été instauré. Alors qu’une étroite passerelle permettait d’entrer dans le parc, en croisant des personnes, cette dernière est désormais à sens unique. Un accès à proximité du Fantasticable permet d’entrer dans le parc sans croiser d’autres visiteurs. De plus, un marquage au sol a été installé pour que les visiteurs conservent une bonne distance entre eux, dans les files d’attente.

Enfin, côté restauration, un foodtruck proposera des burgers à emporter, aucune autre restauration ne sera proposée dans le parc. « Il y a quelques jours, une cliente qui s’avère être virologue (étudie les virus, ndlr) nous a félicité après son séjour et notre respect des règles de sécurité. Elle s’est dit épatée par notre façon de faire », savoure fièrement Laurent Mougel, qui note que la nomination d’un « responsable hygiène », qui veille au respect de toutes ses règles, est une excellente initiative.