Le marché de Saint-Nicolas d'Épinal brillera jusqu'au 29 décembre.
© CAE

Que l’on y croie encore ou que l’on ait passé l’âge, Saint-Nicolas fait toujours rêver. Parce qu’il apporte des cadeaux aux enfants sages, parce qu’il réchauffe nos cœurs et parce qu’il illumine la ville d’Epinal durant tout le mois de décembre.

La légende raconte que trois petits enfants partis glaner aux champs se perdirent. Ils trouvèrent refuge chez un boucher… qui les découpa en morceaux et les sala ! Sept ans plus tard, l’évêque, chevauchant son âne, vient à passer par là. Il demande à manger du petit salé et ressuscite les enfants tandis que le boucher est condamné à rester auprès de Saint-Nicolas et à endosser le rôle de père Fouettard.

Aujourd’hui encore, Saint-Nicolas, avec sa barbe blanche, sa mitre et sa crosse, est le protecteur des enfants et le saint patron des écoliers de Lorraine. Traditionnellement, dans la nuit du 6 décembre, il se rend dans toutes les maisons où se trouvent des bambins. Sa mission est de récompenser les enfants sages en leur apportant des friandises et des cadeaux car il se substitue souvent au père Noël, dans les Vosges. En échange, il repart avec des sucres et des carottes pour son âne.

Mais gare aux coquins qui se voient offrir des verges par le père Fouettard vêtu de noir ! Cette année, à Epinal, Saint-Nicolas rencontre les fées et les ogres ! Toute la ville se pare de décorations sur le thème du Petit Chaperon rouge, de Hansel et Gretel et d’Alice au pays des Merveilles, notamment les places des Vosges, de l’Âtre et devant le musée de l’Image. Et, qui dit conte de fées dit souvent grand méchant loup !

En écho, une exposition lui est actuellement consacrée au Musée de l’Image. Et deux autres expositions lui font la part belle à la galerie du Bailli. Sidonie Hollard, fascinée par cet animal depuis des années, expose sept œuvres originales de loups tandis qu’une autre exposition célèbre les contes de Charles Perrault. Du 6 décembre au 5 janvier, le village de Saint-Nicolas accueillera les visiteurs place des Vosges, place de l’Âtre et place Edmond Henry. Comme chaque année, la patinoire en glace naturelle sera ouverte pour les petits fans de glisse, avec toujours des tarifs très attractifs (1 à 3 €).

L’implantation sera la même que l’an passé, permettant au public de profiter des terrasses des bars et restaurants alentours. Parallèlement, le marché de Saint-Nicolas, en partenariat avec Epicentre, se tiendra place Pinau et place des Quatre Nations, du 29 novembre au 29 décembre. Que trouve-t-on dans les chalets en bois ?

Essentiellement du commerce de bouche : biscuits de Noël, bretzels, foie gras, pain d’épices, chocolat, marrons chaud, produits de la mer mais également de l’artisanat d’art : décorations, jouets, cadeaux…

En cette période proche du solstice d’hiver, où les nuits sont plus longues que les jours, les pleins feux sont mis sur la basilique Saint-Maurice avec un spectacle de mapping et la mise en lumière de l’édifice, chaque soir du 6 décembre au 5 janvier. Le point d’orgue de ce mois de décembre sera bien évidemment le cortège du samedi 7 décembre organisé par la Société des Fêtes d’Épinal.

Une soixantaine de fanfares, associations et chars réalisés par des communes vosgiennes et des départements limitrophes, s’ébranleront du départ de la place des Vieux Moulins, sur près de trois kilomètres. Saint-Nicolas en personne fermera la marche. Avant de s’envoler au-dessus de la Moselle, il prononcera un discours bienveillant. Un magnifique feu d’artifice saluera son départ.

Pas de doute, cette année encore, Epinal sait nous émerveiller !

Les grands rendez-vous de Saint-Nicolas

Saint-Nicolas, si l’on s’en tient au calendrier, tombe le vendredi 6 décembre. Mais à Epinal, comme chaque année, on fait durer les plaisirs durant tout un mois ! Tant mieux car le programme est riche ! Si vous voulez profiter du meilleur, suivez-nous !

  • Vendredi 6 décembre à 20 h : concert de la Saint-Nicolas à la basilique Saint-Maurice. La prestigieuse Maîtrise de Radio France, invitée par les Concerts Classiques d’Épinal et animée par un chœur d’enfants, proposera une interprétation des œuvres de Benjamin Britten, Alaster Putt, Gustav et Imogen Holst. Un moment magique ! Tarifs : 20 à 36 €
  • Samedi 7 décembre à 17 h 30, place des Vieux Moulins : nouveau spectacle mis en scène par la troupe  de théâtre locale, les Compagnons d’Eleusis, qui réinterprète la légende de Saint-Nicolas. Ce même jour à 18 h, le cortège, coordonné par la Société des Fêtes d’Épinal, composé de 60 chars, fanfares et associations, partira de la place des Vieux Moulins et déambulera à travers la ville. Que les enfants sages ouvrent grand leurs yeux ! A 20 h, Saint-Nicolas disparaîtra pont Sadi Carnot avant le traditionnel  spectacle pyrotechnique.
  • Vendredi 13 décembre à partir de 18 h : animations tous publics en centre-ville avec un lâcher de lanternes célestes quai Lapicque puis une soirée soupes, organisée en partenariat par la Ville d’Épinal et les Comités d’Intérêt de Quartier, rue de la Basilique. Une soirée conviviale où se mêleront activités ludiques, chants et partage de soupes !
  • Samedi 21 décembre à partir de 18 h et dimanche 22 décembre à 17 h  : à la tombée de la nuit, la compagnie La Salamandre proposera « Passage » une déambulation flamboyante où jongleurs et cracheurs de feu vous guideront dans le cœur de Ville. Vous retrouverez également un spectacle de fontaines lumineuses musicales place Edmond Henry de 17 h à 22 h (durée 20 minutes).