Arnaud Démare défendra son maillot tricolore à Épinal.
© Freddy Guérin

Grande première à Épinal puisque du 17 au 20 juin, la grand-messe du cyclisme sur route se tiendra dans les rues de l’agglomération spinalienne. Pour la première fois, Épinal organise les Championnats de France de cyclisme sur route. Un événement qui titrera le vainqueur. Ce dernier revêtira le maillot tricolore durant l’année.

« Épinal organisera les Championnats de France de cyclisme sur route 2021 ! ». L’annonce a été officialisée le 23 août dernier à Grand-Champ (Morbihan), à l’occasion de la fin des Championnats de France 2020, par la Fédération Française de Cyclisme (FFC). Envisagée depuis plusieurs mois par la municipalité, ainsi que l’agglomération et en contact avec la fédération pour soumettre le projet de faisabilité, en début d’année 2020, l’organisation se fera du 17 au 20 juin 2021, en présence des meilleurs cyclistes français.

Une compétition qui aura un coût de 345 000 euros, supporté par la ville d’Épinal, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération (CAE), le Conseil Départemental des Vosges et la Région Grand-Est. Une somme importante mais qui aura de grosses retombées économiques et touristiques puisque plus de 500 personnes sont attendues sur les courses : coureurs, membres des équipes, commissaires de courses… ainsi que plusieurs milliers de spectateurs et téléspectateurs, qui pourront admirer le paysage de l’agglomération à la télévision.

Une vitrine du territoire spinalien

Côté sportif, ce sont cinq épreuves qui seront organisées, à commencer par le contre-la-montre hommes et dames (jeudi 17 juin) qui devrait se tenir au départ de la Rotonde de Capavenir Vosges, en direction de Châtel-sur-Moselle. Un parcours qui empruntera les routes du territoire de la Communauté d’Agglomération d’Épinal. Le lendemain proposera une grande nouveauté dans les organisations de Championnats de France, puisqu’elle sera dédiée au cyclotourisme. Cette journée permettra aux amateurs de cyclo, comme aux coureurs confirmés ou aux enfants, ainsi qu’aux touristes, de profiter de la compétition pour (re)découvrir le territoire.

La journée du samedi 19 juin proposera les courses en ligne amateurs, juniors et dames, avant la course en ligne élite hommes, qui sera le clou du spectacle, dimanche 20 juin, dans l’après-midi. Si le tracé est encore dans l’attente d’une validité par les émissaires de la Fédération Française de Cyclisme, prévu au mois d’octobre, il est d’ores et déjà envisagé un parcours en boucle de 15 à 18 km, avec départs et arrivées au Centre des Congrès d’Épinal. D’ailleurs, un « village-départ » pour les équipes et les spectateurs sera installé sur place.

La municipalité spinalienne confie que « un tracé très urbain a été imaginé, casse-pattes, qui devrait mener les coureurs à monter jusqu’au relais télé dans le quartier de la Vierge ». Le peloton devrait emprunter le quai de Dogneville, avec des passages devant la cité de l’image, le port et la voie Carpentier.

« Nous avons fait pour que ce parcours soit une véritable vitrine de la ville d’Épinal, avec un parcours mélangeant un paysage urbain avec la nature », confie le maire d’Épinal, Patrick Nardin. Une organisation qui entre dans le projet de dynamisation de la ville, qui comporte une candidature pour être ville-étape du Tour de France 2022. Une candidature qui aurait un coût de 120 000 euros pour être ville arrivée d’étape, 80 000 euros pour un départ et 160 000 euros pour les deux.

Affaire à suivre !