© Fotolia
- Publicité -MIB_MIROITERIE-1

Les chauffages les plus répandus dans les foyers français aujourd’hui sont électriques, à gaz ou au fioul. La prise de conscience écologique mondiale face à nos modes de consommation énergétique fait évoluer les mentalités vers de nouvelles façons de se chauffer. Une solution pour l’avenir.

3,8 millions de foyers sont en situation de précarité énergétique selon le groupe de réflexion La Fabrique Écologique. Un foyer est considéré dans cette situation lorsque sa facture d’énergie atteint 10 % de ses revenus totaux. Les difficultés à payer, principalement les grosses factures de chauffage, s’expliquent souvent par la faible qualité d’isolation thermique des logements qui entraine une surconsommation d’énergie. Et le faible niveau de revenu des ménages empêche souvent un investissement (travaux de rénovation énergétique…) afin de diminuer la consommation de chauffage.

(source : lenergietoutcompris.fr)

L’existence d’une prime de précarité énergétique

Si vous envisager de faire des travaux d’économies d’énergie (chauffage, isolation, ventilation…) dans un foyer modeste, sachez que vous disposez de plusieurs aides financières potentielles (voir page 60). Via le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), une prime de précarité énergétique est versée par les fournisseurs d’énergie eux-mêmes. Les distributeurs d’énergie incitent ainsi les particuliers à améliorer leur confort énergétique en prenant en charge une partie du coût de la réalisation des travaux. Vous pouvez facilement calculer vos droits à cette aide avec un simulateur ouvert sur le site www.quelleenergie.fr.

Les énergies renouvelables

Une installation solaire ou bois énergie pour se chauffer est-elle une solution pour l’avenir ? Aujourd’hui, les équipements sont performants et fiables. Une installation solaire ou bois énergie fonctionne environ 20 ans. Les énergies renouvelables présentent de nombreux avantages notamment économiques car les prix du bois fluctuent moins que ceux du fioul, du gaz ou de l’électricité. L’énergie solaire est de son côté inépuisable et permet d’avoir accès à de l’énergie de manière autonome. C’est un investissement sur le long terme.

  • L’énergie solaire a deux filières non polluantes : le solaire thermique (production de chaleur) et le photovoltaïque (production d’électricité). L’énergie du soleil est absorbée grâce à des capteurs solaires basés sur le principe d’une serre ce qui permet de créer de la chaleur ; les panneaux photovoltaïques convertissent la lumière du soleil grâce à des cellules.
  • Le bois énergie est utilisé dans des chaudières modernes, puisque la combustion et l’évacuation des cendres sont automatisées. Elles fonctionnent avec des plaquettes (broyage de bois issu de la forêt) ou des granulés (sciures provenant des industries de bois)

Bon à savoir

Le label Flamme Verte qui s’applique aux appareils domestiques de chauffage au bois permet de garantir leur qualité (énergétique et environnementale). Il donne également droit au crédit d’impôt. Renseignez-vous avant d’installer votre appareil.