Une troupe vosgienne propose « Les pas perdus » écrit par Denise Bonal.

« Ni petit ni vieux  » est une troupe de comédiens d’un certain âge, pourrait-on dire pour la bienséance. Pourtant ici de politesse il n’en est pas question. Plutôt de démonter que quand on est un senior, on déborde d’activité ! Âgés de 65 à 85 ans pour la doyenne, cette compagnie spinalienne de neuf comédiens dirigés par Louise Fetet n’a pas fini de nous étonner par son dynamisme et son ouverture d’esprit, à l’image de la pièce  » Les pas perdus  » écrite par Denise Bonal.

L’action se déroule dans une gare, le lieu par excellence de la précision des horaires (quoique !) et pourtant le temps semble s’y être suspendu. Sur scène, les passagers se croisent, passent, s’arrêtent, se perdent, évoquent des bribes de vie, entre amour et vie de famille. On rit, on chante, on est touché par l’émotion, comme par ce duo de clochards tragi-comique. La gare, avant si terne et grise, est ré-enchantée par ces passagers en transit. Et comme ce n’est pas toujours drôle d’être celui qui reste sur le quai, l’invitation au voyage est lancée !

[ul][li]Mercredi 6 juin à 15h /Centre social Louis Michel à Golbey – entrée libre[/li][li]Jeudi 14 juin à 20h30 / Centre Léo Lagrange à Epinal – tarifs : 4/ 2 euros[/li][li]Lundi 18 juin à 15h / Centre Léo Lagrange à Epinal – tarifs : 4/ 2 euros[/li][/ul]

Renseignements : 03 29 31 38 97