Entre la chanson anglophone et de la variété internationale très présentes sur les ondes radio et télé, il y a la chanson française. Neufchâteau lui fait sa fête avec la seconde édition du festival La Grenouille Bleue qui attend 25 000 spectateurs, g

Entre la chanson anglophone et de la variété internationale très présentes sur les ondes radio et télé, il y a la chanson française. Neufchâteau lui fait sa fête avec la seconde édition du festival La Grenouille Bleue qui attend 25 000 spectateurs, grâce à l’équipe de bénévoles de l’association Tous pour la Musique.

Une grenouille bleue qui fait cocorico !  Dédié à la musique actuelle, le festival La Grenouille Bleue propulse sur scène des artistes aux textes francophones, dans toutes les couleurs, avec, par exemple, les accents créoles de Morik. Le festival avait vu juste l’an passé, en programmant plusieurs révélations : Brigitte ou Mickaël Miro. Cette année, encore de très bonnes découvertes à faire ! La scène francophone regorgeant de perles, il suffit de prendre le temps d’y prêter une oreille.
 
Oldelaf est sans doute l’un des plus attendus de ce festival. Ce chanteur en pleine ascension, foule la scène depuis une dizaine d’années. Il prêche une très drôle  » tristitude  » c’est  » quand t’es choisi pour être gardien au hand-ball … C’est quand un copain t’appelle pour son déménagement … C’est quand lors d’un voyage en Inde tu bois de l’eau … « . Un titre aussi déluré que difficile à sortir de la tête !

miMe 2 Rien, révélation de l’édition

miMe 2 Rien est l’un des coups de coeur de la programmation menée par Caroline Brunesaux. Grimé en clown blanc aux yeux tristes, un peu burtonien, il allie une plume magnifique à une voix très particulière qui devient vite attachante avec sa  » chanson pour salle de bain « . Autre coup de foudre à prévoir avec Claire Denamur, pour son second album  » Vagabonde « . Ses cheveux blonds cachent une force de la nature, une véritable pile électrique de scène, 

Parmi les têtes d’affiche, on comptera Zebda pour ouvrir le festival le jeudi. Le groupe connu et reconnu de la scène française, revient avec  » Second tour « , un nouvel album attendu, huit ans après la sortie du dernier. Zebda reprend également ses tournées depuis son standby en 2003. On ne vous parlera pas de  » Tomber la chemise  » le titre qui vient à l’esprit quand on évoque Zebda, mais aussi plutôt l’engagement du groupe pour la tolérance et le respect, sous les aspects hip hop et rock de leur pop. 

Sinsemilia lui emboîtera le pas le lendemain. Les papes du reggae français avec leur tube  » Tout le bonheur du monde « . Le dimanche, c’est Aldebert, bien connu du public vosgien, devant lequel il avait lancé son nouveau spectacle   » J’ai 10 ans  » en 2010. Il revient ici avec un nouvel album  » Les meilleurs amis « . 

Bien au-delà de ces célébrités, ce sont 18 groupes ou artistes au total qui se produiront sur les deux scènes du festival. On attend donc avec impatience Ours (le fils d’Alain Souchon), Merwan Rim (dévoilé par le Roi Soleil), Morik (ses cuivres et son parler créole), les chansons festives et drôles de Whiskybaba, Quand La Diva S’en va et Les Garçons Trottoir, sans manquer les textes engagés de PPFC et leurs multi-instrumentistes. Et sans oublier les régionaux de l’étape : La Fanfare en Pétard, Nissa et La Roulette Rustre ! 

Edit 25/05/2012

En raison des intempéries, une partie des concerts a été annulée et le lieu du festival déplacé en intérieur. Voici les nouvelles informations :

Vendredi 27 avril : ouverture des portes à 19h // Oldelaf et Sinsemilia
Samedi 28 avril : ouverture des portes à 20h // Merwan Rim, Aldebert et miMe 2 Rien

Lieu : Trait d’Union, 1 rue Regnault 88300 Neufchâteau

Le nombre de places étant limité, il est recommandé de se présenter le plus tôt possible.

Tarifs : 19 euros le jeudi, 25 euros vendredi ou samedi. 
Pass 3 jours : 55 euros.
Camping gratuit