Peninsula, le nouveau film de Sang-Ho Yeon, à découvrir dans les salles.
© Splendid Film

Peninsula

En 2016, un film sud-coréen signé Sang-Ho Yeon créait l’événement dans les rangs des amateurs de films horrifiques et des mordus de zombies et de leur représentation à l’écran. Son Dernier Train pour Busan donnait à voir une représentation du mort vivant inédite. Son cadre ? Un train lancé tambour battant sur le réseau urbain coréen. A son bord, des passagers progressivement contaminés et prêts à se jeter sur la moindre âme qui vive dans les wagons. Le film avait séduit par l’inventivité de son concept dans un budget contraint, donnant un peu de sang frais à un genre devenu exsangue. On découvrait aussi, par la même occasion, que ce Dernier Train pouvait également s’apprécier comme la suite d’un film d’animation, Seoul Station, sorti juste avant au Pays du matin calme. Le nouveau-venu, Peninsula, se présente donc comme le dernier volet d’une trilogie. Il démarre astucieusement lors des événements du Dernier Train, pour introduire de nouveaux personnages avant une ellipse de quatre ans qui va les ramener au présent, dans la capitale sud-coréenne. Les rescapés visent à récupérer un magot en plein chaos : une décision qui va leur coller pas mal d’ennuis… Privilégiant une mégalopole en ruines à l’espace confiné qui avait réussi à Busan, cette séquelle en appelle à de nouvelles inspirations, délaissant le frisson du survival pour aller chercher plutôt du côté d’une action décomplexée et d’un blockbuster post-apocalyptique façon Mad Max… Pourquoi pas, même si les premières images donnent à voir des effets spéciaux numériques plus toc que réalistes. La rançon du succès du précédent opus, au risque de perdre son âme ? Les mordus des premiers films pourront se faire leur idée en salles le 21 octobre, si le zombie résiste à un nouveau report.

Un film de Sang-Ho Yeon. Avec Dong-won Gang, Do-Yoon Kim, Jung-hyun Lee… 1 h 56. Sortie le 21 octobre.

Bande annonce de Peninsula :

 

Poly

Après le divorce de ses parents, Cécile, 10 ans, déménage dans le sud de la France avec sa mère, Louise, médecin. La vie au village est compliquée pour la petite parisienne qui a bien du mal à se faire de nouveaux amis. Un soir, elle se rend à un spectacle de cirque et assiste émerveillée au numéro du poney Polly. Lorsqu’elle découvre que celui-ci est maltraité, elle s’enfuit avec lui. Furieux, Brancalou, le patron du cirque, veut absolument retrouver Poly pour le vendre à un boucher. Victor, qui connaît bien la région, promet à la maman de Cécile de retrouver la petite fille. Pendant ce temps, Poly et Cécile deviennent inséparables alors qu’ils parcourent la montagne.

Un film de Nicolas Vanier. Avec François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert… 1 h 42. Sortie le 21 octobre.

Bande annonce de Poly :

 

Adieu les cons

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans.
Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Un film de et avec Albert Dupontel, Virginie Efira, Nicolas Marié… 1 h 27. Sortie le 21 octobre.

Bande annonce d’Adieu des cons :

 

Petit Vampire

Ce n’est pas simple d’être un vampire. On est tout seul. On n’a pas de copains. Et on finit tout triste. Alors quand un jeune vampire rencontre un enfant sans dents pointues, Michel, il se dit qu’il a enfin une chance de partager ses journées avec quelqu’un. Et Michel est un peu comme lui. Il n’a plus de parents.

Un film de Joann Sfar. Avec les voix de Jean-Paul Rouve, Alex Lutz, Camille Cottin… 1 h 21. Sortie le 21 octobre.

Bande annonce de Petit Vampire :

 

Last Words

En 2085, la Terre n’est plus qu’un immense désert. Les derniers survivants se rejoignent à Athènes, appelés par un ultime espoir… Et si l’Humanité parvenait à trouver la plénitude alors même que tout s’écroule et qu’elle est condamnée ? L’histoire étonnante de la fin du monde, vécue de manière tendre et joyeuse, par les cinq derniers êtres humains.

Un film de Jonathan Nossiter. Avec Charlotte Rampling, Kalipha Touray, Nick Nolte… 2 h 06. Sortie le 21 octobre.

Bande annonce de Last Words :

 

Miss 

Depuis son enfance, Alex rêve de devenir Miss France. Un rêve qui semble inaccessible car c’est un garçon. Orphelin, Alex a réussi à se reconstituer une famille avec à sa tête l’exubérante et bienveillante Yolande et Lola, un travesti qui officie au Bois de Boulogne Un coup du destin lui redonne envie de réaliser son rêve. Alex demande l’aide de ses proches afin d’être admis au concours. Une fois sélectionné, Alex passe par les mains expertes de l’exigeante Amanda. L’apprentissage est difficile mais pour Alex, pas question de baisser les bras.

Un film de Ruben Alves. Avec Isabelle Nanty, Pascale Arbillot, Alexandre Wetter… 1 h 47. Sortie le 21 octobre.

Bande annonce de Miss :