Us le nouveau film de Jordan Peele, à découvrir dans les salles.
© Universal Pictures

Us

Nouvel homme fort du cinéma de genre, salué pour son Get Out, Jordan Peele multiplie, depuis, les projets à la production (BlacKkKlansman de Spike Lee), à la télé (son remake à venir de La Quatrième dimension) et sur les plateformes de streaming (Weird City). Mais quid de son retour au cinéma ? L’attente est enfin terminée avec Us, dont les images que l’on a pu voir révèlent un film dans la même veine que son précédent, plus malsain, plus insidieux et plus terrifiant encore… On y suit une famille, sur la route des vacances, toute guillerette jusqu’à ce que des événements étranges se produisent autour d’eux… et que des inconnus se pointent carrément sur leur lieu de résidence pour leur demander des comptes. Inconnus pas aussi étrangers puisqu’ils se révèlent être physiquement leurs doubles maléfiques… Là où Jordan Peele faisait de Get Out une charge contre le racisme ordinaire, doublée d’un hommage au cinéma de John Carpenter et de George A. Romero, Us veut aller encore plus loin dans l’effroi et l’horreur pure. Tout le savoir-faire du cinéaste et son amour de l’horreur y concourent, sans qu’il ne se laisse amadouer par les sirènes du « jump scare » et du sursaut facile devenu légion à Hollywood. Pour l’y aider, un casting cinq étoiles constitué, entre autres, de Lupita Nyong’o (Black Panther, oscarisée pour Twelve Years a Slave) et Elisabeth Moss (incroyable de Mad Men à The Handmaid’s Tale)… et qui composent, pour la plupart, des rôles doubles, diamétralement opposés. Une bande démo qui rajoute à la hype autour du film et qui pourrait bien détrôner la performance hallucinante d’un certain James McAvoy, dans Split. Produit, tiens donc, par le même homme, un certain Jason Blum. La peur n’aurait donc qu’un seul visage ?

Un film de Jordan Peele. Avec Lupita Nyong’o, Winston Duke, Elisabeth Moss… 1 h 56. Sortie le 20 mars.

Bande annonce de Us :

 

Dernier amour

Au jeu de l’amour, même Casanova peut s’y perdre. Arrivé dans le Londres du XVIIIe siècle, le plus célèbre des amants va rencontrer une jeune courtisane qui va obséder ses pensées si bien qu’il en oubliera les autres femmes. Celle que l’on nomme La Charpillon va se délecter de son pouvoir sur Casanova qui est prêt à tout pour obtenir l’objet de ses désirs. Jusqu’à en tomber amoureux ?

Un film de Benoît Jacquot. Avec Vincent Lindon, Stacy Martin, Valeria Golino,… 1 h 38. Sortie le 20 mars.

Bande annonce de Dernier amour :

 

Walter

C’est l’histoire d’un casse qui tourne au vinaigre. Goran et son équipe de bras cassés vont avoir la surprise de tomber sur un vigile bien particulier alors qu’ils comptaient braquer une bijouterie en passant par un hypermarché de nuit. Ce vigile au passé sanguinaire n’est autre que Walter, un ancien chef de guerre africain bien décidé à renouer avec ses anciennes pratiques.

Un film de Varante Soudjian. Avec Issaka Sawadogo, Alban Ivanov, Judith El Zein,… 1 h 35. Sortie le 20 mars.

Bande annonce de Walter :

 

Qui m’aime me suive !

En pleine retraite dans le sud de la France, Simone ne supporte plus son mari Gilbert. Le départ d’Etienne, leur voisin et amant de Simone, précipite le départ de cette dernière qui fuit le foyer. Gilbert se rend compte de son attitude exécrable et décide de se battre pour la reconquérir.

Un film de José Alcala. Avec Daniel Auteuil, Catherine Frot, Bernard Le Coq,… 1 h 30. Sortie le 20 mars.

Bande annonce de Qui m’aime me suive ! :

 

Résistantes

C’est un travail de mémoire que propose ce documentaire sur la colonisation et la guerre d’indépendance de l’Algérie. Trois femmes engagées y racontent leur combat au côté du FLN qui a entraîné des années de clandestinité, de prison, de torture, jusqu’à l’hôpital psychiatrique. A travers leurs témoignages, ces femmes racontent l’Algérie coloniale qu’elles ont connue plus jeunes entre ségrégation, racisme et solidarité.

Un film documentaire de Fatima Sissani. 1 h 16. Sortie le 20 mars.

Bande annonce de Résistantes :

 

Du miel plein la tête 

Nick et Sarah élèvent leur fille de 10 ans, Tilda, dans les environs de Londres. Malgré leurs problèmes de couple, Amadeus, le père de Nick, s’installe chez eux à contrecœur. En effet, atteint de la maladie d’Alzheimer et veuf depuis peu de temps, il est désormais incapable de vivre seul.

Un film de Til Schweiger. Avec Matt Dillon, Emily Mortimer, Nick Nolte,… 2 h 12. Sortie le 20 mars.

Bande annonce Du miel plein la tête :