Ad Astra à découvrir au cinéma cette semaine.
© Twentieth Century Fox

Ad Astra

Quand James Gray envoie Brad Pitt dans l’espace, ce n’est pas sans raison. Il s’y cache une quête. Celle d’un fils, l’astronaute Roy McBride qui s’aventure aux confins du système solaire à la recherche d’un paternel pionnier de la conquête spatiale, porté disparu. Initialement prévu en mai, puis repoussé, suite au rachat de la 20th Century Fox par Disney, puis avancé pour cause de sélection au Festival de Venise, Ad Astra a beau être marqueté comme un survival dans l’espace avec d’étonnantes scènes d’action esquissées, les premières images sont imprégnées des obsessions de James Gray, qui traversent l’ensemble de la filmographie du cinéaste à ce jour, de Little Odessa à The Lost City of Z. Comme le film d’aventure l’était pour Lost City of Z, l’épopée spatiale n’est qu’un prétexte pour que l’environnement, tout à la fois inconnu et hostile, soit celui d’une quête identitaire, d’une exploration de l’intime, du passé qui marque au fer rouge, des regrets et des traumatismes qui en découlent. Un rôle idéal pour Brad Pitt, dont le souvenir de la prestation, toute en intériorisation, dans le dernier Quentin Tarantino, est encore vif dans nos mémoires et qui n’est jamais aussi bon que quand il est filmé par un grand directeur d’acteurs. A l’heure où nous bouclons ce numéro, le film s’apprête à dévoiler tous ses secrets aux festivaliers de la Cité des Doges. Comment filmera-t-il les vaisseaux interstellaires, et toutes les faces cachées de l’univers ? Son plus grand défi sera de ne pas sacrifier les émotions sur l’autel d’un spectaculaire trop envahissant, dopé aux effets visuels qu’il ne parviendrait pas à canaliser. On l’imagine plutôt se servir de l’un pour nourrir l’autre. Pour livrer un film d’auteur à grand spectacle, de ceux qui se font de plus en plus rares et précieux.

Un film de James Gray. Avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Liv Tyler… 2 h 04. Sortie le 18 septembre.

Bandes annonces d’Ad Astra :

 

Un jour de pluie à New York

Gatsby et Ashleigh sont deux jeunes personnes amoureuses qui aimeraient passer un week-end à New York. Alors que la jeune femme obtient une importante interview qui pourrait être capitale pour ses études, les deux tourtereaux se retrouvent séparés et rencontrent chacun de leur côté d’étranges personnages.

Un film de Woody Allen. Avec Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez… 1 h 32. Sortie le 18 septembre.

Bande annonce d’Un jour de pluie à New York :

 

Le Chardonneret

A 13 ans, Theo Decker a perdu sa mère dans une terrible explosion au Metropolitan Museum of Art. Une tragédie qui a bouleversé sa vie. Entre la tristesse insurmontable, la culpabilité inévitable, et l’espoir d’un nouvel amour, le jeune homme se reconstruit peu à peu. Pour l’aider à surmonter son voyage solitaire, il a conservé un tableau d’un minuscule oiseau enchaîné à son perchoir : Le Chardonneret.

Un film de John Crowley. Avec Ansel Elgort, Oakes Fegley, Nicole Kidman… 2 h 30. Sortie le 18 septembre.

Bande annonce du Chardonneret :

 

Portrait de la jeune fille en feu

Après avoir quitté le couvent, Héloïse est promise à un homme. Pour sceller cette promesse de mariage, la jeune femme doit se plier au portrait de mariage. Une tâche qu’elle ne souhaite pas accomplir. Introduite comme dame de compagnie, Marianne, une jeune peintre, va l’observer afin de la peindre en secret.

Un film de Céline Sciamma. Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami… 2 h. Sortie le 18 septembre.

Bande annonce de Portrait de la jeune fille en feu :

 

Lucky Day

Après deux ans de prison, Red est enfin libre. Son dernier braquage s’est soldé par la mort de son complice. Une fois dehors, Red retrouve sa femme Chloé et sa fille Beatrice mais le même jour, le frère de son ancien complice fait irruption dans leur vie. Ce tueur à gages et psychopathe notoire n’a qu’un seul et unique but :  venger la mort de son frère et tuer Red ainsi que toute sa famille.

Un film de Roger Avary. Avec Luke Bracey, Nina Dobrev, Crispin Glover… 1 h 35. Sortie le 18 septembre.

Bande annonce de Lucky Day :

 

Trois jours et une vie

1999 – Olloy dans les Ardennes belges. Un enfant vient de disparaître. La suspicion qui touche tour à tour plusieurs villageois porte rapidement la communauté à incandescence. Mais un événement inattendu et dévastateur va soudain venir redistribuer les cartes du destin.

Un film de Nicolas Boukhrief. Avec Sandrine Bonnaire, Charles Berling, Pablo Pauly… 2 h. Sortie le 18 septembre.

Bande annonce de Trois jours et une vie :