La Direction des Routes et du Patrimoine du Conseil Départemental des Vosges a la charge d’organiser et d’assumer le service sur le réseau départemental soit environ 3 300 km de routes. Le dispositif de viabilité hivernale est mis en place jusqu’au 26 mars 2019 pour le secteur de montagne et jusqu’au 4 mars pour la plaine.

Pour assurer le déneigement du réseau routier départemental, les agents interviennent en priorité sur les routes les plus importantes : N2 : Niveau Rouge (prioritaire soit 805 km de routes) ; N3 : Niveau bleu (Secondaire soit 1 848 km  de routes) ; N4 : Niveau Vert (déneigement non prioritaire après le N2 et le N3 soit 295 km de routes) ;  N5 : Niveau jaune (Routes non déneigées et non salées soit 120 km + 210 Km de routes conventionnées avec les communes), et 22 km de routes fermées comme le site de la route des Crêtes. Vous pouvez voir la carte en format pdf en cliquant ici.

En outre, une cellule opérationnelle de coordination routière (COCR), installée sur la plateforme d’appel des urgences au sein du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) à Golbey, est activée durant la saison hivernale pour coordonner les interventions, assurer une veille météorologique (12 stations) et pourvoir à la communication.

Un site web pour connaître les conditions de circulation en temps réel

Afin d’informer au mieux les usagers de la route, un site internet (www.inforoute88.fr) permet de connaître au jour le jour les conditions de circulation sur l’ensemble du réseau routier départemental.

Également accessible sur tablettes et smartphones, le site est conçu de manière interactive et permet aux internautes de se déplacer sur la carte et zoomer au besoin. Un message quotidien renseigne sur l’état global des routes.

Les chiffres de la viabilité hivernale :

– 44 patrouilleurs responsables d’intervention et 189 agents répartis dans 15 centres d’exploitation, aidés par des entreprises privées qui traitent 32 circuits                               – 15 000 tonnes de fondants consommés en 2017-2018 (sel + sel dans la saumure)
– 2 550 000 € : coût de la viabilité hivernale en 2017-2018  (4 997 interventions)               – 4,2 millions d’euros : coût de la viabilité hivernale sur les 15 dernières années. Le sel représente 30% de ce coût.

Source : Conseil départemental des Vosges