- Publicité -MIB_MIROITERIE208

Depuis 2015, la cité des Images devient la cité cyclosportive, le temps d’un week-end de septembre. Avec plusieurs milliers de participants lors des deux premières éditions, la ville et son agglomération entendent démontrer qu’Épinal est une ville sportive grâce à ses Folles Journées du vélo.

Pépinière de champions cyclistes depuis plusieurs générations, tels que Nacer Bouhanni, les frères Damien et Jean-Patrick Nazon, ou encore Christophe Bétard, la ville d’Épinal est surtout à l’écoute de ses sportifs et plus particulièrement de ses cyclistes et cyclotouristes. Avec plus de 1 400 km de pistes VTT, la création de la Véloroute qui relie le nord au sud d’Épinal, ainsi que son itinéraire du patrimoine à vélo, ou encore la multitude de circuits pour le vélo en campagne, la notoriété de la ville d’Épinal comme « terre de vélo » n’est plus à démontrer. Et cette réputation se confirme aisément avec l’organisation des Folles Journées du vélo, depuis 2015.

« La ville d’Épinal et l’Office de tourisme ont axé le développement de leur notoriété autour du vélo. Le Moustache Épinal Tour, qui avait été mis en place en 2014, avait rassemblé une centaine de participants sur le sillon lorrain, considérés ambassadeurs de la ville, a obtenu un véritable écho médiatique et populaire et un large engouement sur les réseaux sociaux ». C’est ainsi qu’est née l’idée de lancer une manifestation annuelle locale, permettant de toucher un large public, de façon ludique, rigolote et instructive.

Un cyclo-cross urbain

L’objectif est de proposer, pendant deux jours, une véritable fête du vélo pour petits et grands. Dès 14 h, samedi 9 septembre, le centre-ville spinalien sera envahi par les deux-roues. La place Georgin sera le théâtre du « village vélo », qui verra la présence de différents exposants, des ateliers, des animations et des balades en ville. « Sur le même modèle que les années précédentes, nous proposerons différents services autour du vélo et des animations originales », précise l’organisateur. De 15 h à 16 h, la grande parade verra plusieurs dizaines de participants défiler dans le centre-ville. « C’est un concours qui invite les amateurs de bicyclette à venir en ayant décoré son vélo sur le thème de la forêt. Feuillage, mousse, fleurs, animaux seront appréciés par un jury qui évaluera et récompensera les plus beaux vélos, dans les catégories adulte et moins de 12 ans », ajoute l’organisateur qui précise qu’il faudra être habillé en vert.

Mais la nouveauté du week-end sera sportive puisque les organisateurs ont confié au couple Lucie et Steve Chainel l’organisation du premier cyclo-cross urbain de la région. Le principe est simple : profiter du mobilier urbain pour faire une course cycliste originale. Escalier, banc, sol pavé,… sur un circuit en boucle, les participants devront faire la meilleure performance possible, sur une épreuve de 50 minutes. Un parcours d’initiation au cyclo-cross sera proposé aux plus jeunes, à partir de 16h. La course pro, labellisée par la Fédération Française de Cyclisme (FFC) Elites, s’élancera à 17 h 30, au départ du village vélo. Le lendemain, les organisateurs renouvellent leurs balades du patrimoine, à vélo. Au départ du Port d’Épinal, huit balades accompagnées de guides seront proposées, avec un pique-nique gourmand issu du terroir vosgien. Une découverte originale des sites du patrimoine, avec quelques nouveautés. Un week-end fédérateur, autour de la petite reine, qui devrait satisfaire petits et grands et asseoir la réputation de la cité des Images comme comme ville du cyclotourisme.

Jordane Rommevaux

Infos pratiques : www.epinalvelo.fr