La marque Je Vois la Vie en Vosges propose ses produits dérivés.
© Bartosch Salmanski

La marque Je Vois la Vie en Vosges, impulsée par le Conseil départemental des Vosges, se veut être le garant des savoir-faire vosgiens. Son objectif ? Promouvoir le département des Vosges comme un territoire qui privilégie le « made in France » et le patriotisme économique. A l’approche des fêtes de fin d’année, découvrons les acteurs du territoire et la nouvelle collection des produits labellisés Je Vois la Vie en Vosges, à retrouver sur la boutique en ligne.

« Le Conseil départemental promeut le savoir-faire vosgien depuis des années afin de soutenir l’entrepreneuriat local. Nos perspectives d’extensions économiques sont donc bien réelles et c’est avec cet élan que Je Vois la Vie en Vosges vient appuyer », explique le Directeur Général des services du Conseil départemental des Vosges, Damien Parmentier.

La marque Je Vois la Vie en Vosges, c’est avant tout un gage de sérieux et de qualité, porté par des entreprises labellisées et qui mettent en valeur le travail vosgien. C’est aussi des articles de qualité allant des produits de la maison, aux vêtements et accessoires de mode, en passant par de l’épicerie ou de la papeterie, avec des produits confectionnés au maximum dans les Vosges.

Edith Duprez-Chenu Illustratrice de la marque Je Vois la Vie en Vosges.

Enfin, la marque Je Vois la Vie en Vosges, c’est surtout des couleurs, des dessins, un design unique, mis en valeur par l’illustratrice vosgienne Edith Duprez et par cette démarche, inspirée par les programmes de marques développés par des institutions telles que la Ville de Paris ou l’Élysée, le département des Vosges a pour objectif de valoriser le territoire à travers ses savoir-faire locaux, de soutenir les emplois vosgiens mais également de rendre les Vosges encore plus désirable grâce à de beaux produits, porte-étendards de l’identité unique de la région.

La valorisation des produits made in Vosges

La marque Je Vois la Vie en Vosges s’appuie également sur le tourisme traditionnel (stations thermales, sports d’hiver, lacs, nature, gastronomie…) et le tourisme industriel, permettant au grand public d’entrer dans les coulisses des entreprises vosgiennes et aux acteurs locaux de faire découvrir leur métier, présenter leur savoir-faire, mettre en valeur des technologies innovantes mais aussi rassurer les visiteurs grâce à un contact direct privilégié́.

Depuis 2009, la marque a su anticiper les évolutions de consommation en s’imposant de manière forte, avec une importante adhésion des entreprises locale, régionale et nationale, en regroupant 270 entreprises et partenaires économiques, engagés pour une économie circulaire. Un constat qui est de plus en plus vrai pendant cette période de crise sanitaire, puisque cette initiative répond plus que jamais aux exigences d’authenticité, d’expérience, de proximité et de respect de l’environnement des Français.

Depuis 2019, ses articles sont à découvrir dans la boutique en ligne officielle de la marque Je Vois la Vie en Vosges avec des produits aux couleurs de la marque, fabriqués dans les Vosges, tels que du linge de maison, des parures de lit, des cahiers et autres articles de papeteries, des bonbons, des sacs, des bonnets ou encore des bougies et des tabliers. De quoi dénicher des idées de cadeaux originaux pour les fêtes de fin d’année.

Boutique en ligne : boutique.jevoislavieenvosges.com

Adresses des points de vente vosgiens à retrouver sur le site : www.jevoislavieenvosges.fr

Les entreprises La Vie en Vosges

La force de la marque territoriale réside dans sa capacité à réunir toutes les entreprises locales adhérant à la démarche de valorisation et de promotion du savoir-faire 100 % français.

Parmi les marques emblématiques vosgiennes, Clairefontaine qui est basé à Étival depuis sa création en 1858, fait figure de modèle sur le marché, avec ses quelque 3 000 salariés en France, dont 580 dans les Vosges, propose ses célèbres cahiers, agendas et autres articles de papeterie, aux couleurs de la marque Je Vois la Vie en Vosges.

Garnier-Thiebaut fait partie des entreprises leader du marché textile haut-de-gamme en France, depuis plus de 180 ans. Installée à Gérardmer, l’entreprise qui conçoit, et tisse ses collections de linge de maison, fournit les plus grandes références du luxe et de l’art de vivre à la française tels que les tables des restaurants d’Alain Ducasse, de nombreux palaces et de la présidence de la République.

Skateboard, lunettes et tout un panel d’articles de sport, In’Bô s’est spécialisé dans les produits en bois. Des produits originaux et très qualitatifs fabriqué à la main, lancés par trois anciens étudiants de l’École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois (ENSTIB).

L’entreprise Tenthorey basée depuis 1906 à Éloyes pour la fabrication de coton, s’est spécialisée depuis 2005 dans la confection de sacs écologiques en coton.

Fils du dernier PDG de l’entreprise Bragard, Thomas Bragard propose des tabliers pour la restauration et l’hôtellerie de luxe. De nombreuses références de luxe font confiance à la marque Atelier TB.

4 questions à Thomas Bragard

Fils et petit-fils d’industriels vosgiens, Thomas Bragard est aujourd’hui PDG de l’entreprise l’Atelier TB, qui fabrique des tabliers sur-mesure, pour la restauration et l’hôtellerie de luxe. Il a rejoint la marque Je Vois la Vie en Vosges depuis un an avec une certaine fierté et beaucoup de plaisir.

Thomas Bragard, pourquoi avoir accepté de rejoindre la marque Je Vois la Vie en Vosges ?

Thomas Bragard – Le Conseil Départemental m’oriente et m’aide beaucoup depuis 3 ans et le lancement de mon activité dans les Vosges. La marque Je Vois la Vie en Vosges est très dynamique et je n’ai pas hésité à accepter lorsqu’ils m’ont proposé, l’an dernier, de rejoindre les nombreuses entreprises artisanales vosgiennes qui sont réunis dans cette démarche.

En quoi cette marque territoriale vous apporte une véritable aide ?

T. B. – C’est un soutien au quotidien ou presque, qui me permet d’avoir une visibilité régionale voire nationale, que je ne pourrais pas me permettre d’avoir. Promouvoir les entreprises vosgiennes de cette façon est indispensable, surtout dans le contexte actuel. Je suis originaire d’Épinal mais quand je suis parti faire mes études d’ingénieur aux États-Unis, rien ne me prédestinait à revenir dans les Vosges.

Cette marque a été le facteur qui a provoqué votre retour ?

T. B. – Oui en partie car j’avais l’envie de profiter de l’effet « made in France » qui est de plus en plus important chez les consommateurs français et aussi pour moi. Lorsque le Conseil départemental m’a vanté leur volonté de s’inscrire dans la démarche de promotion des productions locales et des savoir-faire des entreprises du département, j’ai compris que leur patriotisme économique était parfaitement dans l’état d’esprit que je conçois pour mon entreprise.

Aujourd’hui, vous produisez à Épinal ?

T. B. – Je suis installé dans les anciens locaux de mon père, rue Christophe Denis à Épinal. A ce jour, nous pensons et concevons nos produits 100 % naturels dans les Vosges. Nous devrions accentuer cette production au courant de l’année 2021, si tout va bien.