Les Français dorment moins de 7 h par nuit.
- Publicité -100_468x60

Entre l’attrait des écrans (smartphones, tablettes, télévisions…), le bruit et le stress quotidien, on dort de moins en moins : pour la première fois, le temps moyen de sommeil quotidien des Français est passé sous la barre des sept heures. Une préoccupation qui inquiète de plus en plus les spécialistes français du sommeil. Un nouveau centre du sommeil a ouvert ses portes à la Clinique de la Ligne Bleue d’Épinal.

Pour la première fois, depuis que le sommeil est observé et analysé sur le plan épidémiologique, le temps de sommeil moyen d’un Français est passé sous la barre des 7 heures. Ce sont, les 18-75 ans, qui sont principalement concernés par cette étude publiée le 12 mars par le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH) et qui précise que ces temps de sommeil ne dépassent pas 6 h 34 en semaine et peuvent s’élever à 7 h 12 en week-end ou en période de repos.

Une situation qui alerte les médecins spécialisés puisque les chiffres démontrent que plus d’un tiers des Français dorment moins de 6 heures par nuit. Et si les premières conséquences d’un manque de sommeil portent sur l’irritabilité et le manque de concentration, à terme, ce sont des pathologies beaucoup plus graves qui sont en question, telles que l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle ou encore des risques cardio-vasculaires.

L’insomnie chronique touche 13,1 % des 18-75 ans, 16,9 % des femmes et 9,1 % des hommes. Selon la même étude, plus d’un quart des Français parviennent toutefois à faire la sieste pour compenser cette dette. Une très bonne idée selon les spécialistes de la santé, qui recommandent « 20 à 30 minutes de sieste quotidienne » pour les insomniaques, ainsi que pour ceux qui dorment bien car « ce sommeil leur permet de constituer des réserves pour affronter de potentielles périodes de restrictions dans le futur ».

Des conseils qui pourront être apportés dans le nouveau Centre du Sommeil CEREVES (Centre d’Etude, de Recherche et d’Evaluation de la Vigilance Et du Sommeil) qui s’installe à la Clinique La Ligne Bleue d’Épinal. Déjà présents à Nancy et Thionville, le réseau de centres du sommeil créé par le Professeur Hervé Vespignani a pour but d’optimiser la prise en charge des patients atteints de troubles.

Ce nouveau centre spinalien accueillera des patients sur prescription médicale et proposera des consultations du lundi au vendredi. Suivant l’importance des cas, des hospitalisations de 2 jours seront possibles dans le but de réaliser un examen approfondi du sommeil et d’y déceler d’éventuels syndromes d’apnées du sommeil, insomnie, narcolepsie.