Le harcèlement scolaire est probablement l’une des choses auxquelles, malheureusement, bon nombre de jeunes sont victimes. Violences, moqueries, humiliations, mises à l’écart et déferlements d’insultes, le harcèlement a depuis des années évoluées, notamment avec l’apparition des réseaux sociaux. Il n’est plus seulement physique mais est aussi virtuel, ne permettant plus aux personnes touchées d’écarter cette situation de leur quotidien, notamment lorsqu’ils rentrent chez eux.

Ce phénomène existe depuis très longtemps et les administrations scolaires en sont bien conscientes. C’est pourquoi des élèves du lycée professionnel Jacques-Augustin, de Saint-Dié-des-Vosges, ont réalisé un court-métrage où l’on peut voir une lycéenne harcelée quotidiennement, être poussée au suicide. Une vidéo présente sur YouTube, appuyé par le slameur Cosmos (Maxime Do Cormo), lui-même victime de harcèlement durant sa scolarité.

On voit bien que, depuis quelques années, il y a une prise de conscience collective, vis à vis du harcèlement scolaire. Auparavant, il pouvait être caché, négligé par les institutions. De nombreux posts, campagnes publicitaires et associations, ont vu le jour ces dernières années pour lutter contre et prévenir les dégâts physiques, et psychologiques qu’il peut engendrer auprès des plus jeunes générations. La plateforme de streaming Netflix avait, par ailleurs, lancé une série évoquant cette thématique : 13 reasons why. On y suit le quotidien mouvementé d’une adolescente, critiquée et moquée de tous. Elle finit malheureusement par se suicider.