- Publicité -web-nx-docks-mini

Vous y pensiez depuis longtemps… Aujourd’hui les dés sont jetés. Non que vous le regrettiez, loin de là, mais avouons qu’organiser un mariage n’est pas une mince affaire !

Décidément, le mariage aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui de nos grands-parents et même de nos parents. Depuis la guerre les rituels ont bien changé et perdu de leur sacré. Les fiancés ne sont plus sous la coupe de leurs parents et les traditionnels banquets villageois vont laisser place à d’autres traditions.
 
Dans les années 50, la paix et le confort matériel sont revenus. Apparaissent alors dans toutes les classes sociales, la robe blanche de princesse, la pièce montée, la pose énamourée devant le photographe, les fleurs (avant, on préférait les rubans). Le restaurant détrône le banquet chez les parents de la mariée… L’influence de la religion s’estompe et de plus en plus de couples se marient uniquement à la mairie.

Un coup d ‘oeil dans le rétroviseur…

Dans les années 70, un vent d’indépendance et de liberté pousse les jeunes à préférer l’union libre et à se marier uniquement pour les enfants à venir, ou déjà en route… Trente ans plus tard, le PACS ne choque plus personne,  toutefois le mariage continue à représenter un passage important et un moment symbolique fort de l’expression de son évolution personnelle et de son histoire familiale (souvent recomposée). 

Aujourd’hui, l’originalité et la festivité sont devenus la norme et les couples déjà installés depuis quelques années se transforment en organisateur d’événement et « travaillent » ensemble à leur mariage pendant plusieurs mois pour atteindre la perfection.