Inspirées par les mariages princiers ou des unions des stars, la robe de mariée se conjugue au pluriel. Entre bohême, glamour et romantisme…

Années folles

Champêtres, voire gitanes, ces robes féminines et sensuelles en crêpe et mousseline de soie transforment les rêves d’enfants en robes de femmes. L’innocence règne par des jeux de volants, de superpositions de jupons et par des décolletés profonds ornés de broderies ou incrustés de dentelle. 
Version courte, la sagesse laisera place à un petit esprit mutin… 

Glamour

Le rétro, c’est LE thème qui inspire les créateurs pour la saison 2012/2013. Après le style Empire et les crinolines, ce sont des silhouettes fluides que nous proposent les créateurs cette année. Le souvenir d’une période où les femmes s’émancipent, refusent le carcan des corsets, relèvent leurs manches pour occuper un travail et raccourcissent leurs jupes. 
Droites, ces lignes favorisent les femmes qui ont peu de taille et peu de poitrine. Les matières ? La dentelle, le satin, le crêpe… Les accessoires ? Un sautoir en perle et, si vous vous mariez l’hiver, une étole en fourrure. 

Néo-romantique

Inspirées des stars des grands films américains des années 40, ces robes aux lignes près du corps en soulignent les courbes. De longs fourreaux, en soie ou en satin, évasés à partir du genou mettent en valeur le buste et les épaules.
A porter avec une étole ou un boléro de plumes pour une féminité exacerbée.