Après une édition 2019 record, le Salon de la Gourmandise 2020 n'aura pas lieu.

« C’est la mort dans l’âme que je vous confirme l’annulation de la 12e édition du Salon de la Gourmandise, des Vins et des Arts de la table, qui devait se tenir du 13 au 15 novembre, au Centre des Congrès d’Épinal », confirme avec des trémolos dans la voix le commissaire du salon, Gilbert L’Homme.

C’était l’événement du mois de novembre, attendu de tous, qui devait faire la Une de votre magazine 100% Vosges du mois de novembre. Une décision sage prise en concertation avec les membres du Rotary, à la suite de l’allocution télévisée du président de la République, Emmanuel Macron.

« Dès le lendemain, nous nous sommes réunis avec le président du Rotary d’Épinal Jean-Marie Scotton, mon adjoint Daniel Sessa et le responsable des animations du salon, Gérard Michel. Nous avons pris la lourde décision d’annuler, sans attendre les directives qui nous seraient imposées par le Préfet des Vosges. Nous supputions que la barre des 5 000 visiteurs uniques serait abaissée à 1 000, dès que les Vosges passeraient en « rouge » donc même si nous aurions pu attendre 3 semaines et se décider une semaine avant l’organisation, nous ne voulions pas provoquer le désarroi des jeunes participants aux concours, des couturiers qui ont usés du temps et de l’énergie pour fabriquer les robes, ou encore des exposants », explique Gilbert L’Homme qui remercie ses collègues Rotariens pour leur implication.

Autre déception pour les organisateurs, les bénéfices engendrés qui ne pourront pas être compilés pour être reversés sous forme de dons, comme chaque année. Malgré tout, Gilbert L’Homme avance que « l’achat du dragon boat pour le club de Golbey-Épinal-Saint-Nabord (GESN), au profit des femmes qui combattent le cancer du sein, sera réalisé grâce aux économies réalisées par cette annulation. Nous économisons 7 à 8 000 euros d’économie en annulant ce salon, si nous piochons dans les bénéfices réalisés en 2019, nous pourrons faire cet achat », soutien le commissaire du Salon.

Le Salon de la Gourmandise 2020 est mort, vive le salon 2021. « Je croise les doigts pour que cette situation sanitaire s’améliore dans les prochains mois, pour que nous retrouvions un semblant de vie normale ».