Les étudiants de l'association Maroc & Ride.
© DR / Enstib
- Publicité -web-nx-docks-mini

Vendredi 7 avril, 15 étudiants de l’Enstib vont prendre la route direction Essaouira, au Maroc. Avec eux, des remorques pleines de vélo et de pièces détachées, qu’ils vont offrir à des personnes défavorisées. Un chouette défi humanitaire et sportif : sur les routes marocaines, l’équipe des Loukoumotiv’ va tenter de parcourir 700 kilomètres à vélo !

Dix jours de challenge

Créée en 2013, l’association Maroc & Ride est née d’un voyage réalisé par des étudiants de l’Enstib. Au Maroc, ils ont rencontré le gérant de l’association Ibdaa Mogador, qui s’occupe d’améliorer le quotidien de personnes sur place, en facilitant notamment un accès à la culture et à l’éducation. A leur retour, les jeunes ont proposé ce projet un peu fou : amener des vélos à des personnes dans le besoin, depuis Epinal, en passant par l’Espagne puis le Maroc.

« On a 31h de route jusqu’en Espagne, puis on prendra le ferry à Algesira pour arriver à Tanger, au Maroc », explique Bertille, présidente de l’association. Cette année, les quinze volontaires disposent d’une semaine pour arriver à leur point de rendez-vous, à Essaouira, avant de repartir trois jours plus tard. « On alternera avec la voiture, mais on veut privilégier le vélo pour nos déplacements sur place », indique Bertille.

Les étudiants ne se limitent pas à transporter des vélos : ils emmènent également avec eux des kits de réparation, et apprendront aux personnes sur place à s’en servir. Ils souhaitent également déposer des affaires scolaires dans les écoles, sur leur chemin ou en croisant la route de locaux. « L’intérêt, c’est aussi d’aller à la rencontre des gens », affirme Bertille. Une aventure pleine de promesses !