Les 6 nouvelles éoliennes vosgiennes, à proximité du Col du Poirier.
© Neoen

Six nouvelles éoliennes sont en train de voir le jour au lieu-dit Les Hauts Chemins de la commune d’Esley, à proximité du Col du Poirier. Une mise en service qui devrait apporter une capacité totale de 14 mégawatts dans le département des Vosges.

Lorsqu’on parle d’électricité « verte », cela signifie qu’elle est issue de sources renouvelables comme l’éolien, l’énergie solaire ou encore l’hydraulique. Quelque 350 000 éoliennes fournissent aujourd’hui plus de 500 gigawatts d’énergie propre, soit 4 % de la demande électrique mondiale.

En 2018, le ministre de la Transition écologique et solidaire de l’époque, Nicolas Hulot, avançait que : « la maturité et la compétitivité de l’éolien terrestre et plus largement des énergies renouvelables sont une réalité qu’il ne faut pas négliger et qu’il faut encourager », avant de confirmer que 22 producteurs d’énergie renouvelable avaient été retenus pour installer des éoliennes terrestres d’une capacité totale de 500 mégawatts (MW) en France. Un fait confirmé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), qui ajoute que l’éolien
« devrait prendre une place importante dans le mix énergétique français, dans les 5 prochaines années ».

Depuis 2010, l’entreprise Neoen, l’un des principaux producteurs indépendants d’énergie exclusivement renouvelable, a candidaté pour créer le parc éolien des Hauts Chemins. Situé à proximité du Col du Poirier, entre les communes d’Esley et de Valfroicourt, ce nouveau parc qui est en train de voir le jour, est composé de 6 éoliennes, hautes de 150 m en bout de pale et d’une puissance unitaire de 2,4 MW.

L’objectif de ce parc éolien est de produire annuellement plus de 34 GWh d’électricité renouvelable, décarbonée et compétitive, représentant les besoins annuels en électricité, chauffage compris, d’environ 13 400 habitants.

Alors qu’aux premières discussions du projet, le parc devait englober une quinzaine d’éoliennes, c’est finalement le chiffre raisonnable de 6 éoliennes qui a été décidé, après plusieurs réunions avec les municipalités avoisinantes et une enquête menée auprès de la population concernée.

Jean-Pierre Stouls, adjoint au maire de la commune d’Esley, qui a joué un rôle déterminant dans la réalisation du projet, déclare que « la mise en service du parc éolien est une fierté pour notre commune et ses habitants. Ce projet, mené à bien, atteste de notre volonté d’inscrire la commune dans une démarche de transition écologique ».

Malgré l’intervention d’un collectif remettant en cause l’importance d’une telle implantation, en 2013, le projet est en train d’aboutir et générera 14 MW dans le département. Avec Les Hauts Chemins, le parc éolien vosgien compte désormais 37 éoliennes actives. L’entreprise Neoen opère dans la région Grand-Est plus de 100 MW de capacité éolienne et prévoit son doublement dans la région, d’ici fin 2022.