François Vannson, président du Conseil départemental des Vosges.
© CD88

Le président du Conseil Départemental des Vosges, François Vannson, revient sur la saison touristique exceptionnelle qu’a connu le département en 2018, avec de nombreux investissements, tout au long de l’année et le constat d’une météo plus que clémente, en été comme en hiver. Pour 2019, le président confie ses ambitions et son désir de progression.

François Vannson, la saison touristique estivale, dans les Vosges, est considérée comme plutôt satisfaisante, avec un excellent mois d’aout. Comment l’expliquez-vous ?

François Vannson – Deux facteurs ont été importants dans ces bons résultats : l’organisation de manifestations culturelles et sportives et la météo qui a été plus que clémente. L’été 2018 a été riche en évènementiels d’envergure : la semaine fédérale internationale du cyclotourisme organisée à Épinal, la Coupe du Monde de VTT à La Bresse, les spectacles pyrosymphoniques de Gérardmer, la saison estivale du Théâtre du Peuple à Bussang… Toutes ces manifestations ont favorisé la fréquentation. A cela, s’ajoute une météo exceptionnelle avec des températures élevées et une faible pluviométrie.

Et la saison hivernale qui vient de se conclure offre des chiffres intéressants, qui montrent le regain d’intérêt pour les stations vosgiennes ? 

F. V. – Les chutes de neige survenues début janvier ont ravi les professionnels. Les gestionnaires des domaines skiables, dont la fréquentation a été en hausse, ont fait un bilan positif de la saison, jugeant la période « bonne ». Si le nombre de personnes pratiquant les activités hivernales est stable pour la clientèle française, il augmente pour la clientèle étrangère, qui était plus nombreuse cette année. Ces bons résultats s’expliquent aussi par les investissements des stations de ski. A La Bresse, par exemple, le groupe Labellemontagne vient d’investir plus 1,5 million d’euros afin de moderniser son équipement de neige de culture et sécuriser l’enneigement des pistes. Il y a deux ans, la station de Gérardmer a investi dans un nouveau télésiège débrayable pour offrir plus de confort aux skieurs. Ces investissements, soutenus par le Département, paient. Enfin, la destination Vosges jouit d’une notoriété de plus en plus favorable grâce notamment aux actions de communication autour de la marque Je Vois la Vie en Vosges et le parrainage de la météo des neiges sur France télévisions.

Pour l’été 2019, quelles sont vos attentes ?

F. V. – Le Tourisme est l’un des enjeux du Plan Vosges Ambitions 2021. Et pour cause, il représente près de 287 millions d’euros de chiffres d’affaires et 12 000 emplois. Cette année, on achèvera les travaux d’aménagement du col de la Schlucht, un chantier de près de 8 millions d’euros. On investit toujours et encore dans le numérique en soutenant le Plan Losange du Conseil Régional. Le Conseil départemental apportera ainsi près de 13 millions d’euros pour l’arrivée de la fibre optique dans le Département. Ces investissements ont pour objectif d’accroitre notre attractivité économique mais ils auront aussi un impact positif sur le tourisme. 

Quels sont les événements qui devraient permettre d’accueillir de nombreux visiteurs ?

F. V. – Le Tour de France cycliste sera une belle vitrine pour les Vosges et pour Saint-Dié-des-Vosges qui accueillera la grande boucle. Autres moment forts, les 15 et 16 juin, le site archéologique de Grand renoue avec son histoire, avec la venue des gladiateurs, lors des Journées Nationales de l’Archéologie. Nous aurons aussi les Folles Journées du vélo à Épinal, le Triathlon de Gérardmer, le Festival des Abbayes, la nouvelle saison au Théâtre du Peuple de Bussang…

Quels sont les sites qui drainent le plus de visiteurs (Fraispertuis, Bol d’Air) ?

F. V. – Dans l’ordre nous avons : Fraispertuis city à Jeanménil (270 000), Confiserie des Hautes-Vosges à Plainfaing (218 400), Confiserie bressaude à La Bresse (181 500), Schlitte mountain à La Bresse (76 096), Bol d’air aventure à La Bresse (60 000).