Sarah Vieuille, 3e sur le Trail de la Drôme, se qualifie pour les championnats du monde de trail
© Photo d'archive / Vrai Roses
- Publicité -100_468x60

Comme chaque semaine, nous vous proposons le débrief du week-end trail et sports nature par notre partenaire Trail In Lorraine.

Le week-end s’annonçait riche en performances, nous n’avons pas été déçus ! Des Vosgiens flamboyants sur tous les terrains de jeu ce dimanche…

Mickael Voirpy et Anaïs Laurin comme à la maison

Sur le désormais classique Trail de la Vert’Uri, toujours organisé impeccablement par toute l’équipe de l’ASCU, les favoris ont répondu présents sur ces jolis sentiers forestiers.

Sur le 26 km, après un départ rapide de Julien Viry, c’est finalement Mickael Voirpy qui franchira la ligne d’arrivée en tête. L’Harolais, titulaire à l’AC Golbey, s’impose en 1h44 et ajoute ainsi une nouvelle ligne à son incroyable palmarès, après sa 3ème place la semaine précédente au Cross Duathlon des Abbesses. De son côté, le coureur du CAHM finira en 2ème position en 1h49. Un nouveau podium pour le Loya qui continue sa belle moisson, après s’être fait remarqué fin 2018 sur l’Infernal Trail 120K (4ème) et la très relevée Saintélyon 81K (22ème). La troisième place reviendra à son co-équiper Gael Anger. Le vainqueur du Bib Trail 30K début mars, tout juste de retour du Tour des Flandres, termine en 1h52.

Chez les féminines, peu de suspense avec la victoire de l’irrésistible Anaïs Laurin. L’Hadolaise, auteur l’an passé de prometteurs top 10 à l’Infernal Trail 30K et Trail de la Vallée des Lacs 30K, signe un nouveau succès en 2h17, après s’être imposée en 2018 sur le 18 km. Elle s’impose devant Clémence Grandvallet, qui continue sa moisson de 2ème place après celles récoltées au Trail des Terroirs 21Ket au Trail des Reculées 34K (dans le Jura). L’espoir vosgienne, étudiante en Biologie & Environnement à Besançon, termine en 2h24. Jessica Goeury, 3ème du Trail des Callunes 23K début février, signe également une nouvelle 3ème place en 2h32.

Germain Mougenot et Sabine Maire s’imposent sur le 18 km, le 10km au mains des Espoirs

Sur l’épreuve du 18 km, on retrouve un autre pensionnaire du CAHM, l’Ajolais Germain Mougenot, qui après une belle moisson de 2ème place au Bib Trail 15K, Trail des 4 Vents 14K et Medianitrail 13K,  s’impose en 1h13. Il s’impose devant l’Harolais Anthony Larrière, 2ème en 1h21 et le Darnieullien titulaire de l’ASCU Hervé Villière, 3ème en 1h23.

Trail de la vert'uri 18 kms, 3ème scratch et 1er V1, merci déjà à Tony Viard de m'avoir offert ce dossard qu'il avait…

Publiée par Hervé Villiere sur Dimanche 14 avril 2019

 

Chez les féminines, la victoire est revenue à la Déodatienne Sabine Maire, qui s’était déjà imposée du côté du Ban-de-Sapt lors du Trail des Callunes 12K, en 1h37, devant Emilie Guillaume en 1h39 et la titulaire du CAHM, Patricia Sirveaux en 1h46.

Sur le 10 km, la victoire est revenu au jeune espoir Toulois Louis Matté , qui s’impose en 40’03 devant l’Hadolais Joris Zuliani (41’07), vainqueur l’an passé du Rainkopf Trail 15K et du Trail de la Myrtille 13K, et

qui revenait de blessure. A la troisième place, on retrouve l’incroyable Sébastien Barthélemy, le président de l’ASCU et organisateur de cet événement, vice-champion de France de cross UFOLEP, terminant en 41’22. La jeune espoir Romane Boyé s’impose en 50’34, devant l’Hadolaise Julie Camelin (51’40), vainqueur au Bib Trail 30K , et la Spinalienne Pauline Balland (53’01), déjà troisième duFort en Trail 10K début mars.

Des Vosgiens en pleine forme sur les terres alsaciennes

Même si les Vosges sont un massif et l’Alsace une plaine, l’homme a semblé toujours aimer préférer raisonner en terme de frontière administrative virtuelle, plutôt que celles définies par la Sainte Nature… C’est donc en territoire « alsacien » qu’on a retrouvé plusieurs de nos champions locaux sur les podiums de deux courses du massif « vosgien », le Thur Trail à Mitzach (Haut-Rhin) et le Trail du Wurzel à Villé (Bas-Rhin).

Du côté de la première nommée, on notera l’excellente 2ème place du dompairois Loic Viard sur le tout nouveau format de 50 km. Sur le petit format de 7 km, c’est le tout jeune junior de Vagney titulaire au COHM, Pierre Gégout, qui s’impose. Enfin, sur le 15 km, c’est le doublé avec la nouvelle victoire du Faysien Benoit Gandolfi et la 2ème place de Benjamin Faivre, moniteur de ski à Gap et originaire de Bruyères, de retour dans la région pendant quelques jours, le temps d’arpenter les sentiers avec son co-équipier vainqueur du jour et de passer son diplôme d’accompagnateur de montagne à Prémanon dans le Jura. On en profite pour se poser sur quelques-uns de leurs superbes clichés :

SkyRunning avec Ben Jo ••#jevoislavieenvosges #verticalkilometer #skyrunning #trailrunning #vkworldcircuit #vivredehors #sunriselover #mountains #mountaintop

Publiée par Benoit Gandolfi Athlete sur Vendredi 12 avril 2019

 

Du côté du Wurzel, quelle performance encore incroyable du Champion de France V2 de Trail long 2018, le Sanchéen Bruno Lallemand, qui s’impose sur le grand format de 54K, malgré une rallonge de… 6 km ! Une performance toujours aussi prometteuse pour la TDS à l’UTMB fin aout du côté de Chamonix. Le forfelet Kevin Amado poursuit également ses excellents résultats en s’imposant quant à lui sur le 24 km malgré une grosse semaine de préparation. Le géromois Jean-Marc Denys accroche la 2ème place sur le 12 km.

Sarah Vieuille qualifiée pour les Championnats de Monde de Trail !

C’est la (très) grosse cerise sur le gâteau du week-end : la Gérômoise Sarah Vieuille a donc gagné sa qualification pour les Championnats du Monde de Trail, qui se tiendront début juin du côté du Portugal au Trilhos dos Abutres, grâce à sa 3ème place au Trail de la Drôme 42K. Une vosgienne en Equipe de France, ça ne se refuse pas… Encore bravo Sarah !

Publiée par Sarah Vieuille sur Lundi 15 avril 2019

 

A noter également la belle 7ème place au scratch féminin de notre spécialiste de ski de fond Lucille Germain (et 2ème Espoir), qui remet le pied à l’étrier au Trail après un hiver bien rempli, avec notamment sa 3ème place à la Transjurassienne Classic 56K

John Taupin, le souffle de l’espoir

Pour finir, on terminera sur notre coup de cœur avec la magnifique performance du Romarimontain John Taupin qui, en pleine préparation de sa Traversée des Vosges début juillet, nous a « claqué » un incroyable 3h09 au Marathon de Paris

L’occasion de vous replonger dans notre article que nous lui consacrons dans notre numéro du mois d’avril :

Il vient de claquer 3h09 sur le Schneider Electric Marathon de Paris. Rencontre avec John Taupin, un homme qui lutte contre les effets de la mucoviscidose par le sport et l'enchainement des défis #Respire

Publiée par 100% Vosges sur Mardi 16 avril 2019

 

RDV maintenant pour le traditionnel Sap’Trail à Epinal !