Comme sur le Trail des 4 Vents, Benoit Gandolfi et Germain Mougenot terminent aux 2 premières places sur le 15 km du Bib'Trail à Remiremont
© Vrai Roses
- Publicité -100_468x60

Comme chaque semaine, nous vous proposons le débrief du week-end trail et sports nature par notre partenaire Trail In Lorraine.

On prend les mêmes… et on recommence ! Au petit jeu du tiercé gagnant, on ne prenait pas trop de risques ce dimanche du côté de Remiremont en consultant la start-list du 15 km du Bib’Trail, anciennement le Chrysa’Trail, dont l’organisation a été reprise par l’excellente équipe de la Section Cross Michelin Golbey. Et effectivement, seul la présence d’un nouveau trublion, le Beulésien amateur de VTT de descente Louis Thiebaut, laisser planer une légère ombre de doute au classement final. Et une légère pluie. Vraiment très légère….

GANDOLFI, MOUGENOT, LEROY, LE TIERCE GAGNANT, HELENE WITT INTRAITABLE

 Une semaine après le Trail des 4 Vents, ce sont donc les mêmes protagonistes que l’on retrouve au-devant de la course de 15km. Mais cette fois-ci, le faysien a réussi à lâché l’ajolais avant l’arrivée pour s’imposer en un temps canon de 1h03. « C’est une des courses les plus accomplies que je n’ai jamais réalisée » confiait Benoit Gandolfi, qui poursuit sa préparation pour le circuit mondial de Kilomètre Vertical. Nul doute que le travail spécifique de préparation mentale réalisé avec Stéphane Brogniart porte ses fruits. « Dans les montées, il est juste hallucinant. J’arrive à le rattraper dans les descentes, mais aujourd’hui ça n’a pas suffi au vu du parcours » nous précisait son dauphin, Germain Mougenot. A nouveau troisième, Vincent Leroy résumait bien la situation : « Benoît te met des accélérations en pleine montée tant que tu ne lâches pas et Germain est un ovni en descente. Je dois bosser encore un peu »

A noter que le quinté dans l’ordre n’était pas loin ! Comme à Ramonchamp, le céiste médaillé olympique Matthieu Péché prend à nouveau la 4ème place, tandis que Louis Thiébaut s’incrustait en 5èmeplace, devant le pensionnaire de l’ASCU Sébastien Arnaud… 5ème la semaine passée !

Chez les féminines, c’est la Nancéienne Hélène Witt, déjà vainqueur en début d’année du Trail des Callunes 33K, qui s’est largement imposée avec 13’ d’avance sur ses poursuivantes, Emilie Guillaume et Ludivine Robert

 

GAEL ANGER ET JULIE CAMELIN EN IMPOSENT SUR LE 30 KM

C’est donc sans réelle concurrence que le spécialiste de micro-kinésithérapie Gael Anger s’est imposé sur le grand parcours, malgré une légère incertitude au départ suite à une récente blessure au pied qui l’avait obligé à déclarer forfait aux 4 Vents. Ce fût plus serré derrière lui avec un finish au couteau 3’ PLUS TARD remporté par le globe-trotter ancien champion de VTT et de Triathlon, le Syndicien Edouard Planet, et le « gardien » des Cuveaux à Eloyes, Tony Pierrat, qui signe ainsi un nouveau podium pour un premier essai sur un format un peu plus long, après sa 3ème place l’été dernier aux Crêtes Vosgiennes 14K.

Chez les féminines, pas de surprise, après une belle 4ème place au Trail Hivernal de la Moselotte et une victoire au Bike & Run d’Uriménil, la Hadolaise Julie Camelin, qui faisait figure de favorite n’a pas fait mentir les pronostiques pour enfin s’adjuger une victoire de rang. Elle devance de 11’ Mélanie Colin, vainqueur du Trail des Callunes 23K et 12ème l’an passé de l’Infernal Trail 30K. La troisième,Sophie Brune, terminera 3’ plus tard.

 

JULIEN VIRY ET LAETITIA ORY PREMIERS GAGNANTS DU NOUVEAU 7 KM

Plutôt habitué à des distances beaucoup plus longues, l’Archettois Julien Viry (4ème l’an passé de l’Infernal Trail 120K et du Marathon de Metz-Mirabelle, 22ème de la Saintélyon, et 6ème du THM 42K en ce début d’année) a profité de cette nouvelle épreuve pour effectuer une séance de vitesse. « J’ai travaillé toute la nuit jusque 6h du matin, du coup je me suis inscrit à la course qui démarrait le plus tard ! ». Pourtant arrivé au 2ème position, il sera finalement déclaré vainqueur après le déclassement du junior Guillaume Georgel, qui suite à une erreur de parcours, s’était retrouvé en tête. Il sera finalement repositionné en 3ème position, juste derrière son président de club de l’ASCU, Sébastien Barthélemy, se classant ainsi 2ème.

Chez les féminines, c’est l’ancienne spécialiste de cross, la Syndicienne Laetitia Ory, qui s’impose et renoue ainsi avec la joie des podiums. Elle devance de 5’ l’Uriméniloise Adeline Rouillaud et la Navoiriaude Céline Grandjean

 

VOIRPY ET AMADO EN BIS REPETITA, SARAH VIEUILLE EN CRAMPONS A VITTEL

Les semaines se suivent et se ressemblent également du côté de la Meuthe-et-Moselle, puisque nos vosgien Mickael Voirpy et Kevin Amado ré-éditent au Trail des Arbres la même performance que la semaine passée au Fort en Trail, en s’adjugeant les 2 premières places. Dommage pour le Forfelet qui ne tiendra pas sa revanche, après s’être égaré sur le parcours alors qu’il était en tête.

Et du côté de Vittel, en plus de l’incroyable performance du spinalien Mohammed Moussaoui et sa 6ème place (4ème français), que l’on croise de temps à autres sur les Trails locaux en guise de préparation, il faudra noter la très belle 34ème place de notre ancienne championne de France de Trail Sarah Vieuille. Pour elle qui n’avait jamais fait de cross, c’est juste incroyable. Et ce n’est pas nous qui le disons, mais un certain coach de l’équipe de France de Trail, dénommé Philippe Propage

Voilà donc pour cette semaine. Pas de trail organisé dans le département des Vosges ce week-end, on retrouvera au programme cependant la reconnaissance du trail de la Vert’Uri qui se déroulera ce dimanche matin à Uriménil, et on suivra de près une des premières courses majeures du Grand Est, le Trail du Petit Ballon, et au niveau national avec le Trail du Ventoux.