Le Département des Vosges a fait du vélo un vecteur de promotion. C’est d’ailleurs l’une des quatre filières prioritaires identifiées dans le Schéma du tourisme 2018-2022. Entretien avec Benoît Jourdain, vice-président du Conseil départemental, délégué à l’Économie, au Tourisme et à l’Agriculture.

Quel regard portez-vous sur les championnats de France de VTTAE ?

Benoît Jourdain – C’est une promotion formidable pour le vélo à assistance électrique. Et c’est surtout l’occasion pour les Vosgiens d’encourager le champion en titre : Julien Absalon ! Souhaitons à ce remarquable ambassadeur des Vosges et de sa vocation cycliste qu’il puisse s’imposer sur ses terres comme il l’a fait l’an dernier à Villard-de-Lans.

Vous êtes admiratif de son palmarès ?

B. J. – Difficile de ne pas l’être ! Julien Absalon est double champion olympique et quintuple champion du monde de VTT, c’est l’un des sportifs français les plus titrés. Cela représente surtout de nombreuses heures d’entraînement, beaucoup d’abnégation, de la frustration, peu en sont capables.

« Difficile de ne pas être admiratif de Julien Absalon »

Le vélo est-il un maillon important de votre politique touristique ?

B. J. – Nous souhaitons favoriser l’utilisation du vélo, à la fois à des fins de mobilité et à des fins touristiques. Nous voulons développer le « slow tourisme », c’est-à-dire l’art de prendre son temps et le « tourisme sportif » et ainsi générer des retombées économiques dans les Vosges.

Concrètement, comment faites-vous ?

B. J. – Depuis 2016, le Département pilote, dans les Vosges, la marque nationale « Accueil Vélo ». Il s’agit d’un label national, permettant d’identifier les prestataires (hébergeurs, loueurs/réparateurs de vélo…) proposant des services adaptés à la pratique du tourisme à vélo. Plus de 60 établissements sont labellisés. Parallèlement, afin d’améliorer l’offre de mise à disposition de Vélos à Assistance Electrique, nous avons mis en place depuis 2017 une aide à l’acquisition à l’attention des acteurs touristiques. Nous allons aussi organiser des « voies vertes d’un jour » dans le cadre des Folles journées du vélo le 15 septembre : 40 km de routes départementales seront réservés aux vélos, piétons, rollers…