Etival inscrit son nom au palmarès !

L’ASRTT Etival, emmené par une irrésistible Jieni Shao, est devenu ce dimanche champion de France de Pro Dames, le plus haut niveau dans la hiérarchie féminine française de tennis de table.

Le petit club vosgien, superbe second de sa poule en phase préliminaire et impressionnant tombeur du champion sortant Poitiers en quart de finale, a tout balayé sur son passage lors du carré final organisé ce week-end à Metz.

Samedi, les protégées de Jérôme Humbert ont d’abord croqué Metz en demi-finale (3-0). Ce dimanche, en finale, face à l’ogre Lys-Lille, Hana Matelova, Jieni Shao, Maria Dolgikh l’ont emporté trois points à un, offrant au petit poucet vosgien son premier titre de champion de France, trois ans seulement après avoir été promu dans l’élite.

Pourtant, la rencontre n’avait pas débuté de la meilleure des manières puisque la Tchèque Hana Matelova, après avoir remonté un handicap de deux sets, cédait face à Bernadette Szoczs, 20e mondiale (2-3). Jieni Shao entrait ensuite en lice et ne manquait pas l’occasion de remettre les compteurs à zéro en dominant Xiao Xin Yang (3-1).

Maria Dolgikh entrait à son tour dans l’arène pour un simple qui s’annonçait capital face à Tamolwan Khetkhuan. La Russe ne tremblait pas (3-0) et plaçait son équipe sur orbite à un succès du titre suprême.

Jieni Shao retrouvait dans le 5e match une certaine Bernardette Szocz, seule joueuse à l’avoir battue cette saison en championnat. Au terme d’un rude combat, la Portugaise allait au bout d’elle-même pour l’emporter au tie-break et envoyer Etival au paradis, deux ans après avoir atteint le dernier carré de la Coupe d’Europe ETTU. Juste dingue !

Les résultats de la finale :

Lys Lille – Étival : 1-3

Bernadette Szocs – Hana Matelova : 3/2
Yang Xiaoxin – Jieni Shao : 1/3
Tamolwan Khetkhuan – Maria Dolgikh : 0/3
Bernadette Szocs – Jieni Shao : 2/3

La réaction de Jérôme Humbert, coach d’Étival :

« Je suis très fier des joueuses. Pas seulement pour ce week-end mais pour la saison dans sa globalité au cours de laquelle elles ont eu une attitude exemplaire. Nous avions perdu deux fois sur le score de 3-2 contre Lys Lille en saison régulière, ça tourne en notre faveur cette fois-ci. On est champions la même année que Morez, qui est aussi une petite ville, c’est un petit signe du destin. On continue avec la même équipe la saison prochaine en accueillant Marie Migot dans notre effectif. »

Revivez la remise du trophée en vidéo :

Revivez la rencontre dans les conditions du live :