- Publicité -MINI-BANNIERE-468-X-68_100-VOSGES_PHYTO_2018

C’est un jeune homme de 21 ans dont on n’a sans doute pas fini d’entendre parler. Simon Blaise, membre du Cercle des Nageurs d’Epinal, a ramené quatre médailles des Championnats du monde de sport adapté en natation organisés au Mexique fin 2017 : une d’or sur 4X50 mètres et trois d’argent (4x100m nage libre, 4x50m 4 nages et 100m dos).

Mardi 30 janvier, le maire d’Epinal Michel Heinrich a remis au jeune champion spinalien atteint d’autisme la médaille de la Ville. Les deux parties ont signé une convention de partenariat. La Ville s’engage à lui verser une somme de 1400 euros pour la saison 2017/2018, 1800 euros pour la saison 2018/2019 et 2200 euros pour la saison 2019/2020.

Simon Blaise participera aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020 où il se mesurera à des athlètes touchés par tout type de handicap. Auparavant, il ira disputer une compétition en Australie qui ne concerne que les handicapés mentaux. Il s’entraine six fois par semaine à la piscine Olympique Roger Goujon sous la houlette de son entraineur, Paul Bernardi.

TROIS QUESTIONS A SIMON BLAISE

Simon Blaise, comment avez-vous fait vos débuts dans la natation ? Etes-vous bien intégré dans votre club ?
SB – J’ai toujours aimé. J’ai commencé tout petit et j’avais un petit peu peur mais maintenant je n’ai plus trop peur, je me suis bien intégré. J’ai envie de faire de la natation et de bons résultats. Je voulais atteindre les Jeux Olympique et les Championnats Mondiaux, remporté une médaille d’or et j’y suis parvenu. Pour moi c’est un rêve qui se réalise.
Quelle est votre prochain but ?
Je vais continuer encore pendant 4 ans pour aller aux Jeux Paralympique de Tokyo en 2020, mais avant j’irai à Brisbane en Australie pour participer à une compétition INAS qui correspond aux Jeux Olympique du sport adapté avec le handicap mental et non de l’handisport en général. À Tokyo ce sera une compétition IPC avec seulement du paralympique où tous les handicaps sont confondus.
Pour vous que représente la natation ? Avez-vous une nage que vous affectionnez plus particulièrement ?
Pour moi, la natation c’est l’intégration dans mon club, le Cercle des Nageurs d’Epinal, et le fait de pouvoir représenter les Vosges. C’est une passion. Sinon, j’aime toutes les nages : 100m nage libre, 100m brasse, 100m papillon, 200m nage libre, 50M nage libre, 50m papillon… Mais celle que je préfère reste le 200m nage libre, c’est-à-dire le crawl.

Propos recueillis par Lucie Thiébaut