On pouvait s’en douter, cette ultime rencontre de championnat à Poissompré s’est déroulée dans un ambiance plus discrète qu’à l’accoutumée. Quelque 1200 spectateurs ont tout de même répondu présent, malgré les derniers résultats, l’absence d’enjeu et les incertitudes liées à l’avenir du club. Avant le passage des dirigeants spinaliens devant la CNSCG, le gendarme financier du hockey français, ce lundi à Paris, les joueurs de Brad Gratton recevaient Chamonix, lanterne rouge de la poule de maintien.

Sans Andrej Hocevar blessé, et donc avec le jeune Isaac Charpentier dans le but, Tyler Mosienko et ses partenaires spinaliens avaient à coeur de finir sur une bonne note devant leurs supporters. Le premier acte était plutôt dominé par les Spinaliens (16 tirs à 12) mais sans effet au tableau d’affichage (0-0). Les deux équipes se procuraient des occasions mais dans les cages des visiteurs, Richard Sabol écoeurait les attaquants spinaliens (32 arrêts sur 33 tirs au final). C’est Chamonix qui ouvrait le score à la 36e par Pulliainen (0-1).

Dans le troisième acte, les Gamyo tentaient de forcer le verrou chamoniard et finissait par trouver l’ouverture par Mulle en infériorité numérique (48e, 1-1). Seulement, Chamonix, jouant sa peau dans l’élite, se ruait à l’assaut du but gardé par Charpentier et finissait par reprendre un avantage définitif par l’intermédiaire de l’ancien Spinalien Fujerik (54e). Malgré plusieurs occasions franches, les Gamyo ne parvenaient pas à égaliser (1-2).

Le dernier match de playdowns pour les Gamyo aura lieu vendredi prochain à Strasbourg, épilogue d’une saison qui a pris une tournure délicate au tournant de l’année 2018. Onze défaites en treize matches en janvier ont eu raison des ambitions de Top 8 d’une équipe qui a plusieurs fois fait naufrage ces dernières semaines. Le maintien sportif est acquis depuis plusieurs semaines. Reste à valider un dossier beaucoup plus épineux, celui du financier.

Réaction du défenseur international Vincent Llorca, assistant-capitaine des Gamyo : « On a donné notre maximum compte-tenu des circonstances. La saison restera décevante. L’extrasportif c’est compliqué, on espère que le club parviendra à combler le trou et s’en sortira. Nous on est dans l’attente »

Vincent llorca

Publié par 100% Vosges sur vendredi 16 mars 2018

 

Réaction de Nicolas Martin, assistant-coach des Gamyo Epinal : « C’était un match de gardiens, on a fait jouer des jeunes Spinaliens. Tout n’était par parfait cette année, on a eu pas mal de pépins, janvier a été compliqué, la non qualification en play-offs nous a plombés. On attend maintenant la suite des événements. »

Défaite sans incidence du GAMYO Epinal contre Chamonix : 1-2, pour son dernier match à domicile.

Publié par 100% Vosges sur vendredi 16 mars 2018

 

Interview de Philippe Bussmann, la voix de Poissompré, qui tire sa révérence après 13 saisons et 270 matches au micro avec un pincement au cœur : 

Phil, la voix de Poissompré faisait son dernier match ce soir.

Publié par 100% Vosges sur vendredi 16 mars 2018