Le SAS Epinal a perdu très gros en s'inclinant contre Pau.
© Jordane Rommevaux
- Publicité -CPAM_des_Vosges_mini_banniere_web_semaine_21

Avant-dernière journée de championnat National de football ultra importante pour le SAS Epinal et Pau, ce vendredi 12 mai. En course pour le maintien au troisième échelon national, les deux formations s’affrontaient à Mont-de-Marsan, avec la menace importante de risquer la relégation, en cas de défaite. Et malgré un jeu intéressant, les Boutons d’Or sortent perdant de ce match (1-0). Une grosse claque qui va affaiblir le moral du groupe mais ne condamne pas encore le SAS Epinal en CFA puisque les Spinaliens sont encore à 2 points du maintien.

Le match

Plus rien ne semble inquiéter le collectif de Xavier Collin en cette fin de saison. Parfois bousculer, le SAS Epinal réussi souvent à retomber sur ses pattes et à l’emporter, à l’inverse des scénarios affichés cette saison en National. Epinal est devenue l’équipe à battre et Pau, qui a le même objectif de maintien que les Boutons d’Or, l’a bien compris. Combatif, les Palois réussiront à contenir parfaitement les assauts d’une équipe spinalienne remontée à bloc. Sissoko (23e) ou encore Arnold Lemb (35e) passaient proche d’ouvrir le score mais aucune des deux équipes ne réussissait à dominer l’autre, en première période. Et le début de seconde mi-temps semblait à l’image de la première puisque les Vosgiens réussissaient à se procurer les meilleures occasions. Mais c’est sur un manqué de Lemb qu’un contre local viendra perturber la défense spinalienne, qui subira une faute aux 25 mètres du but d’Olivier Robin. Parfaitement frappé au centre de la surface, c’est le capitaine palois Guerriero (52e) qui réussira à reprendre le ballon de la tête et à tromper le gardien spinalien (1-0). Un peu contre le court du jeu, le but de Pau aura le mérite de réveiller l’attaque spinalienne, qui donnait tout pour revenir au score. Seulement, aucune action ne fera mouche et le SAS Epinal concèdera une défaite difficile contre Pau.

Le bilan

Si le match provoque une dégringolade au classement du club spinalien, qui retombe à la 17e place. En terme comptable, l’équipe de Xavier Collin peut encore rêver au maintien puisqu’elle ne compte que 2 points de retard sur le premier relégable, le CA Bastia. 4 équipes peuvent, donc, encore prétendre au maintien, en ajoutant Sedan et Pau. Seul atout de l’équipe spinalienne, qui n’a d’autre choix que de l’emporter contre Lyon-Duchère (7e) pour espérer accrocher la 14e place, un goalaverage meilleur que les 3 autres équipes. Notons que la semaine prochaine, Sedan accueillera Avranches (11e), Pau ira à Concarneau (10e) et le CA Bastia jouera son maintien à Marseille-Consolat (5e). Avantage Sedan, sur le papier.