Les jeunes géorgiens et déodatiens, ainsi que les encadrants, au moment de l'échange.
- Publicité -MINIBANNIEREMISS-LORRAINE2-1
- Publicité -MINIBANNIEREMISS-LORRAINE-2

Dans le cadre d’un échange orchestré par Lara Alborova, un membre actif du club de handball de Saint-Dié-des-Vosges, originaire de Géorgie, c’est la sélection d’une trentaine de joueurs caucasiens, âgés de moins de 18 ans, qui se retrouve dans la cité déodatienne, pour une semaine, afin de profiter d’un échange sportif et culturel entre le club local et la fédération géorgienne. « C’est la sélection féminine et masculine de Géorgie, de moins de 18 ans, qui est arrivée dimanche 9 avril et qui repartira dimanche prochain, confirme Arthur Laheurte, du club Saint-Dié Vosges HB. Ils sont tous logés chez des joueurs du club et profitent de leur venue dans les Vosges pour effectuer deux entraînements par jours et visiter la région tel que le Camp de Bure, la déodatie ou encore Strasbourg ».

Pour admirer le niveau et surtout le potentiel des joueurs géorgiens, le club de Saint-Dié-des-Vosges propose deux rencontres amicales, ce mardi 11 avril. Dans un premier temps, c’est l’équipe locale masculine qui accueillera l’équipe de Rambervillers, dès 18h, au Palais omnisports Joseph Claudel, avant de laisser le parquet à la sélection géorgienne qui rencontrera le Pôle espoirs de Pont-à-Mousson, à partir de 20h.

Et les fans de handball seront servis puisque, vendredi 14 avril, c’est la sélection féminine de Géorgie, qui rencontrera la sélection du Luxembourg, à 20h. Au préalable, le féminines de Saint-Dié accueilleront leurs homologues rambuvetaises, à 18h. Des matchs dont le prix d’entrée s’élève à deux euros par spectateurs, « qui servira à financer le futur déplacement des jeunes déodatiens à Tbilissi, en octobre prochain », annonce fièrement l’organisateur.