Très grosse défaite du GET Vosges à Saint-Vallier.
© GET Vosges
- Publicité -CPAM_des_Vosges_mini_banniere_web_semaine_43-1

Triste soirée pour les basketteurs du GET Vosges qui viennent de connaître une seconde défaite consécutive, après celle concédée à domicile face à la belle équipe de Rueil (79-90), la semaine dernière. Toujours sans un vrai numéro 5 étranger, les hommes de Laurent Mathis n’ont jamais offert un jeu suffisamment agressif pour espérer quelques choses contre une formation de Saint-Vallier impressionnante (défaite 101-66).

Le match

Dès le début de la rencontre, se sont les locaux qui dictaient le tempo de la partie (10-2, 3e). Des joueurs de Saint-Vallier qui s’offriront un premier quart-temps rêvé avec 21 points d’avance pris en 10 minutes (29-8).

Les choses étaient bien mal embarquées pour les Vosgiens, qui retrouvaient un sursaut d’orgueil en début de seconde période par Massé Doumbé à 3 points, puis Alexis Thomas dans la raquette (29-14, 11e). Mais les locaux reprenaient leur excellente dynamique offensive (41-16, 15e), jusqu’à compter plus du double de points du GET Vosges à la mi-temps (55-27).

Si les débats repartaient sur de meilleures bases, plus équilibrées, en début de troisième quart-temps (58-38, 23e), les Vosgiens ne parvenaient pas à combler ce lourd matelas de retard (74-51).

Les jeux étaient joués et les Golbéens sombraient lentement mais sûrement (89-51, 35e) en abandonnant leur espoir de victoire. Pire, c’est l’une des plus grosses défaites de son histoire que le GET Vosges allait devoir digérer puisque les Spinaliens finiront avec 35 points de retard sur leur hôte du soir (101-66).

Le bilan

Un match à oublier pour le GET Vosges, qui pourra se retrancher derrière les absences d’un pivot (future recrue ?) et du capitaine Loïc Gigant. On notera le match correct de Mourad Benkloua (12 points, à 66 % et 3 rebonds) ou celui de Malcolm Gountas (10 points, à 60 %).