Défaite du GET Vosges contre Denain en Coupe de France.
© GET Vosges

Pour son premier match officiel de la saison, le GET Vosges accueillait Denain (Pro B). Un match compliqué que les hommes de Laurent Mathis abordaient logiquement avec le costume d’outsider, qui a mis une mi-temps à se dessiner. En effet, c’est en seconde mi-temps que les Vosgiens ont coulé face à une formation supérieure dans le jeu (71-95).

Le match

Après quelques bons matchs amicaux disputés principalement contre des formations de niveaux équivalents, les basketteurs du GET Vosges recevaient leurs homologues de Denain, pour leur premier match officiel de la saison, comptant pour le 64e de finale de Coupe de France. Peu de pression pour les coéquipiers du capitaine Loïc Gigant, donc, qui négocieront pourtant parfaitement la première mi-temps, puisqu’après une minute de jeu, c’étaient les locaux qui dominaient les débats (4-0). Mais Denain repris les commandes de la partie en étant plus présents en défense (4-9, 5e minute). Et les visiteurs poursuivront leur marche en avant (13-20, 8e) jusqu’au réveil du GET Vosges en fin de quart-temps (19-20), grâce à deux shoots à 3 points primés de Namory Boundy et Loïc Gigant.

Sur la dynamique du premier quart-temps, le second restera équilibré, les deux formations ne parvenant pas à se détacher (24-25, 13e). Pourtant, ce sont les locaux qui reprendront les commandes grâce à une belle adresse à 3 points par Tristan Toneguzzo et Meven le Douarin (33-25, 15e). Mais, Denain ne baissera pas les bras et réussira à recoller avant le mi-temps (41-39).

Contre toute attente, le GET Vosges était encore devant au score mais la seconde mi-temps sera beaucoup plus compliquée puisque, dès la reprise, les joueurs de Denain aligneront les shoots primés (44-57, 25e). Sans aucune réaction défensive et avec un manque de réussite offensive, les Golbéens ne réussiront pas à réagir (52-66)

Et l’ultime période de jeu ne verra pas un réel sursaut d’orgueil local. La claque prise au 3e quart-temps ne sera pas digérée et c’est Denain qui poursuivra sa marche en avant (65-81, 35e). Les carottes étaient cuites et l’élimination du GET Vosges actée, avant même la fin du match (71-95). Une fin de rencontre difficile mais un match qui aura offert quelques promesses intéressantes en première mi-temps, à confirmer.

Les stats

Un premier match intéressant pour le capitaine Loïc Gigant qui réussit la belle performance de s’offrir 24 dévaluation avec 13 points, 8 rebonds et 4 passes décisives. On notera le bon match de Namory Boundy (21 points, 3 rebonds, 4 passes).