Frédéric Jeannerey (au centre) aura passé 19 mois à la tête du GET Vosges
© JR

Il était arrivé à la tête du club en mars 2017, en lieu et place de Jérôme Valsésia. Le président du GET Vosges Frédéric Jeannerey n’ira pas pas au bout de son mandat de 3 ans, contraint de jeter l’éponge dans un contexte sportif et politique difficile. Il a donné sa démission mardi et le comité directeur en a pris acte ce mercredi.

« C’est à regret et avec beaucoup d’émotion que je vous adresse ce courriel, explique-t-il dans sa lettre de démission. Estimant ne plus être en mesure d’assurer pleinement et sereinement la présidence du GET Vosges, j’ai décidé de mettre prématurément un terme à mon mandat. (…) Cette décision m’appartient, reste toute personnelle et réfléchie. (…)

Je sais pouvoir compter sur vous pour faire perdurer le club auquel je reste profondément attaché. J’aurais souhaité vivement poursuivre l’aventure, mes priorités professionnelles et mes choix personnels en ont décidé autrement. Et malheureusement, les circonstances ne le permettent plus. Je ne veux pas prendre le risque de fragiliser davantage le Club. (…)  »

Voir le texte complet ici

Sa démission prendra effet ce vendredi à minuit, quelques heures après la fin du match de l’équipe fanion face à Saint-Quentin en Nationale 1 au Palais des sports. Les joueurs de Laurent Mathis vivent un début de saison catastrophique avec 4 défaites en 4 matches.

Conformément aux statuts du club, l’intérim sera assuré par le 1er vice-président, Gilles Gregori. Une assemblée générale extraordinaire se réunira dans un délai maximum de 3 mois afin d’élire un nouveau Président.

[ Communiqué de presse ] Le Comité Directeur du GET Vosges prend acte de la démission de M. Frederic JEANNEREY de son…

Publiée par GET Vosges sur Mardi 9 octobre 2018