© AlexeyPetrov / IStock.com

(AFP) – Les tour-opérateurs français ont fait voyager plus de clients au cours de l’année écoulée, mais leur coeur de métier, soit les « forfaits » combinant vol et hébergement, est en recul, notamment en raison du mouvement des « gilets jaunes ».

« Après un exercice précédent exceptionnel, affichant la meilleure croissance de la décennie, de nombreux événements, dont la situation politique en France, sont venus inverser la tendance » pour les quelque 70 membres du Seto (dont TUI France, Voyageurs du Monde, Kuoni, Costa Croisières, etc.), selon le communiqué publié vendredi.

Si les résultats de l’exercice 2018-19 « affichent au global une progression sur l’ensemble de l’activité (+7%), les voyages à forfait sont en léger recul », précise le Seto à l’occasion de son congrès annuel.

Ainsi, les tour-opérateurs ont fait voyager un total de 6,3 millions de clients entre novembre 2018 et octobre 2019, soit +7% sur un an.

Cependant, pour l’activité des voyages à forfait (vol + hébergement), coeur de métier de la profession, le nombre de clients s’affiche en baisse de 2,9%, à 3,8 millions. Le volume d’affaires est également en repli de 1,5%.

De leur côté, les prestations « sèches » (vol seul ou nuitées d’hôtel uniquement) ont bondi de 27,9%, pour s’établir à 2,4 millions clients. Le volume d’affaires s’affiche en hausse de 34%.

Déjà en octobre, les tour-opérateurs avaient pointé la persistance de l’impact du mouvement des « gilets jaunes » sur leur activité, sans oublier un contexte perturbé par les défaillances en série enregistrées en septembre de Thomas Cook, Aigle Azur et XL Airways.

En termes de destinations, l’Espagne et la Grèce sont restées en tête du Top 10 des voyages à forfait mais perdent respectivement 14,1% et 3,6%. La zone Afrique du nord/Moyen orient a notamment tiré son épingle du jeu, la Tunisie progressant de 17,2%, le Maroc de 4,2%, l’Egypte de 97,3% et la Turquie de 37,1%.

Pour la saison d’hiver qui s’ouvre, le Seto fait part de prises de commandes « se présentant de façon positive ».

source AFP-Relaxnews