© DPA/AFP/Lars Halbauer

(Relaxnews) – La capitale italienne n’a pas terminé sa bataille contre la street food. Alors que l’ouverture d’un McDonald’s dans le périmètre du Vatican avait fait polémique il y a plus de deux ans, le ministère italien de la Culture a interdit l’installation d’un autre restaurant près des thermes de Caracalla, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Un nouveau bras de fer s’opère entre Rome et McDonald’s. Le géant américain du fast-food vient de recevoir un stop de la part des autorités pour ouvrir une nouvelle adresse dans le secteur des thermes de Caracalla. Le restaurant devait ouvrir d’ici la fin de l’année. La maire de la ville, Virginia Raggi, s’est même exprimée sur Twitter à ce sujet, pour soutenir cette décision. C’est dire combien le sujet porte à polémique. 

Situées tout proche du Circus Maximus, ces ruines sont parmi les plus importants témoignages de l’Empire romain, inaugurées en 217 après J.-C sous le règne de l’empereur Caracalla. Les Romains s’y rendaient pour profiter des bains publics, mais aussi pour fréquenter la bibliothèque ou entretenir le culte de diverses divinités. 

Ce n’est pas la première fois que Rome monte au front contre McDonald’s. En 2016, des cardinaux avaient appelé le pape François à intervenir pour empêcher l’ouverture d’un restaurant dans le secteur du Vatican. Si la devanture de cette adresse se démarque des autres restaurants McDonald’s par sa sobriété, elle a finalement bel et bien ouvert début 2017.

La relation conflictuelle entre McDonald’s et les autorités italiennes est une vieille histoire. L’installation du fast-food américain sur la Piazza del Duomo à Florence avait déjà fait polémique, tout comme son expulsion de la célèbre galerie marchande Vittorio Emanuele II à Milan. 

Par ailleurs, la mairie de Rome avait adopté une série de mesures pour préserver les sites historiques de la ville en décourageant les touristes de déguster leur pizza dans la rue ou près des célèbres fontaines de la ville, notamment durant la saison estivale. 

source AFP-Relaxnews