© Royal Carribbean
- Publicité -MIB_SVB224

(Relaxnews) – L’armateur américano-norvégien dévoile ce mercredi 13 juin les contours de son nouveau mastodonte des mers, déjà désigné comme le plus grand à aborder les côtes asiatiques. Des zones exclusives seront réservées à des passagers privilégiés. La Royal Carribbean prévoit d’aller encore plus loin avec de nouveaux divertissements à bord. 

A l’horizon 2030, les touristes chinois pourraient être les plus nombreux dans le monde à partir en croisière, dépassant les Américains, très friands de ces séjours sur les flots. Les voyageurs asiatiques goûtent depuis tout récemment à cette nouvelle forme de vacances. La Royal Carribbean s’attend à recevoir 4,5 millions de voyageurs chinois à l’horizon 2020.  

En 2019, l’armateur qui vient d’inaugurer la carrière du plus grand paquebot de croisière du monde (Harmony of the Seas) a prévu de mettre à flot un vaisseau consacré à voguer sur les eaux des mers asiatiques. Depuis son port d’attache, Shangai (Chine), « Spectrum of the Seas » effectuera 27 itinéraires différents et fera escale à Hakodate et Niggita au Japon, Ilocos aux Philippines, Vladivostok en Russie ou Hong Kong. Une croisière inaugurale sera opérée depuis Barcelone en avril 2019. Un voyage unique au cours duquel le navire, construit actuellement par les chantiers allemands, traversera treize pays pour rejoindre Shangai. 

L’organisation de ses espaces constituent l’autre nouveauté promise par la Royal Carribbean. Premier navire de la classe Quantum Ultra, Spectrum of the Seas bénéficiera d’une enclave privée. « L’introduction de notre très attendue classe Quantum Ultra représentera un bond en avant dans l’industrie de la conception de
navires et des expériences spécifiquement adaptées aux clients chinois » souligne Michael Bayley, le Président et PDG de la Royal Carribbean. Car les locataires des suites Golden et Silver jouiront d’un accès à un espace exclusif, équipé d’un ascenseur rien que pour eux, pour se rendre au restaurant et dans les salons. 

A l’instar de Harmony of the Seas, les passagers pourront réserver une « family suite », de 120 m2 répartis sur deux étages, avec un toboggan reliant la chambre des enfants au salon. 

Une nouvelle génération de divertissements à bord

Côté divertissements, le croisiériste avait déjà impressionné en installant un laser game ou une patinoire. Pour sa clientèle chinoise, il prévoit une salle de karaoké. Une première pour la Royal Carribbean. Et puisque les paquebots sont de véritables parcs d’attractions flottants, une piste d’autos tamponneuses sera construite tandis que les voyageurs pourront aussi faire du patin à roulettes. Autre divertissement qui devrait plaire, un trampoline sur lequel on bondit équipé d’un casque de réalité virtuel, pour observer tout un tas de paysages à chaque rebond. Mieux encore, une capsule en verre propulsera les plus courageux à plus de cent mètres au-dessus de la mer pour découvrir une vue panoramique. Un simulateur de saut en parachute s’ajoutera à l’éventail d’adrénaline. Tous les recoins du paquebot seront exploités, même le sol qui sera équipé de baies vitrées pour que les curieux puissent observer l’océan. 

Spectrum of the Seas accueillera à son bord 4.246 passagers et 1.551 membres d’équipage. 

source AFP-Relaxnews