© iStock/Torchuck

(Relaxnews) – Eaux turquoise, plages de sable blanc, faune extraordinaire… Les îles Fidji font rêver les voyageurs. Les candidats de la prochaine saison de « Koh-Lanta » auront la chance de goûter à ce paradis du Pacifique, dès le 1er septembre sur TF1. Après avoir mis en lumière de nombreuses destinations, telles que le Cambodge et la Thaïlande, l’émission de télé-réalité pourrait donner de nouvelles envies d’évasion. Voici quatre expériences de rêve à vivre aux îles Fidji.

À la rencontre d’une faune marine extraordinaire 

Situées dans l’océan Pacifique, à cinq heures de vol de Brisbane (Australie), les Fidji sont une des destinations les plus prisées au monde, notamment pour pratiquer le snorkeling. Avec ses 10.000 kilomètres carrés de récifs, l’archipel fait saliver les plongeurs. Le Great Astrolabe Reef constitue l’un des joyaux de la destination : ce récif est la promesse d’une rencontre avec un requin-baleine ou une raie manta. Il entoure la quatrième plus grande île, Kadavu, celle-ci ne se situant qu’à une centaine de kilomètres de l’île principale, Viti Levu. Partis en vadrouille, les snorkeleurs rencontreront sur leur chemin plusieurs centaines de variétés de coraux. L’éventail de récifs est si important que l’on peut consacrer la totalité de ses vacances à la découverte sous-marine des Fidji.

Se sentir seul au monde à Yasawa

Les candidats de la nouvelle saison de « Koh-Lanta » poseront leur sac à dos sur l’île de Yasawa, située au nord de l’archipel. La destination offre un paysage de carte postale, avec ses pitons rocheux entourés d’une végétation luxuriante. Les villageois qui y vivent n’ont pas reçu la visite d’étrangers avant 1987. Le tournage du film « Le Lagon bleu », avec Brooke Shields, a fait connaître Yasawa. Même si la destination n’est plus secrète aujourd’hui, sa situation reculée offre une occasion de se retrouver face à une nature encore sauvage. C’est aussi l’occasion de se rendre à Sawa-i-Lau pour visiter les grottes, qui cachent encore les témoignanes du passé. 

À bord d’une embarcation en bambou pour visiter les Namosi

Au sud de Viti Levu, la région des Namosi, une chaîne de montagnes humides, permet aux voyageurs de vivre leur rêve d’aventure en s’engouffrant dans un décor sauvage sculpté par des gorges abruptes et des murs rocheux. C’est la destination des sportifs, qui s’adonnent au « rafting » local en prenant place à bord d’un « bilibili », une sorte d’embarcation en bambou. On peut aussi découvrir la province des Namosi en canoë. Une journée d’évasion ponctuée de rencontres en compagnie d’autres embarcations chargées de taro (un légume-racine des régions tropicales) et de noix de coco. 

Lézarder sur une plage de rêve

S’il existe bel et bien mille et une choses à faire aux Fidji, la splendeur des plages autorise les voyageurs pressés à poser leur serviette un instant afin de profiter d’un panorama et d’un climat à couper le souffle, proximité du tropique du Capricorne oblige. Les îles Mamanuca transportent le rêve dans le monde réel, tout comme l’archipel des Yasawa.

source AFP-Relaxnews