© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

(AFP) – Ile-de-France Mobilités (IDFM) a indiqué mercredi qu’un « forfait antipollution » permettant de se déplacer en transports en commun presque partout dans la région pour 3,80 euros par jour resterait en vente « jusqu’à la levée de la circulation différenciée ».

« L’objectif de ce titre de transport est d’inciter les Franciliens à laisser leur véhicule au garage et de privilégier les transports collectifs durant (l’)épisode de pollution » en cours, a souligné dans un communiqué l’autorité régionale des transports.

« À chaque fois que la circulation différenciée sera déclenchée par l’Etat, @IDFmobilites mettra automatiquement en place le tarif réduit #antipollution dans les transports en commun », avait tweeté mardi Valérie Pécresse, la présidente d’IDFM et de la région Ile-de-France, quand la préfecture a annoncé des restrictions de circulation.

La circulation différenciée a été mise en place tous les jours de 05H30 à 23H59, jusqu’à la fin du pic de pollution, à l’intérieur du périmètre délimité par l’autoroute A86 (soit Paris et l’essentiel de la petite couronne). Ne peuvent rouler que les véhicules munis d’une vignette Crit’Air Verte 1 et 2.

Ile-de-France Mobilités a également renouvelé son dispositif de gratuité du covoiturage pour tous les trajets pendant cette période, en partenariat avec huit plateformes: Blablalines, Clem’, Covoit’ici, iDVROOM, Karos, Klaxit, Ouihop et Roulez Malin.

source AFP-Relaxnews