© Christophe SIMON / AFP
- Publicité -MIB_MIROITERIE208

() – La SNCF prévoit vendredi « un peu plus d’un TGV sur 2 » en moyenne et autant de RER, ainsi que deux TER ou Intercités sur cinq, a annoncé jeudi le directeur général adjoint de la SNCF, Mathias Vicherat.

Les conditions de trafic sont « parmi les meilleures constatées depuis le début de la grève » des syndicats de cheminots début avril, a-t-il commenté lors d’un point presse, avant la dixième séquence de grève de deux jours.

Concernant le TGV, la direction de la SNCF a évoqué des « disparités fortes » selon les régions. A titre d’exemple, quatre trains sur cinq sont programmés sur l’axe Est et seulement deux sur cinq dans le Nord.

Deux tiers des TGV low cost, les Ouigo, circuleront vendredi, « une première » depuis le lancement du conflit, selon M. Vicherat.

Il a évoqué « 40% » d’Intercités et « 42% » de TER en moyenne, là aussi avec « des disparités fortes entre les lignes ».

Sur le réseau Transilien, en région parisienne, le directeur général adjoint de la SNCF a cité « un peu plus d’un RER sur deux » en moyenne.

Dans le détail, la moitié des RER circuleront sur la ligne A et sur la portion Nord de la B. Deux tiers des trains rouleront sur la portion Sud du RER B et un tiers sur la ligne C. Le groupe public ferroviaire table sur deux trains sur cinq pour la ligne D.

M. Vicherat a évoqué une « baisse sensible » de la mobilisation en citant, pour le personnel soumis à une déclaration préalable, « près de 50% de grévistes en moins » par rapport à lundi, la précédente journée de grève.

L’intersyndicale de la SNCF (CGT, Unsa, SUD, CFDT) avait appelé ce jour-là à une journée « sans cheminot » et « sans train ». Chez les conducteurs et contrôleurs, le taux de grévistes avait dépassé 74%, selon les chiffres de direction. Ce n’était « pas un rebond (…) mais plutôt un sursaut », une « journée parenthèse », selon le directeur adjoint.

Sur Twitter, le responsable de la CGT-Cheminots de la gare de Lyon, Béranger Cernon, a ironisé sur la « superbe conférence de presse » de M. Vicherat. « Il annonce fièrement qu’il y a 50% de grévistes en moins par rapport à la dernière séquence et pourtant, on est très loin des 50% de circulations en plus par rapport au 14 mai », a-t-il écrit, concluant son message par « Pipeau pipeau pipeau ».

source AFP-Relaxnews