© Paul ELLIS / AFP

(AFP) – Les géants japonais Toyota et Panasonic ont conclu jeudi un contrat pour établir une co-entreprise en unissant leurs activités de construction d’habitations, dans l’optique de contribuer à bâtir des « villes connectées ».

L’idée est d’unir « le savoir-faire de Pasasonic dans les technologies numériques liées à la vie quotidienne et l’expertise de Toyota dans la mobilité », expliquent les deux compagnies dans un communiqué.

Concrètement, Panasonic va transférer à cette nouvelle entité toutes les actions qu’il détient, lui-même ou indirectement, dans ses filiales Panasonic Homes, Panasonic Construction Engineering et Matsumura-gumi Corporation.

De son côté, Toyota va apporter à la co-entreprise les titres des sociétés Toyota Housing et Misawa Homes actuellement sous sa coupe.

Connu pour ses voitures, Toyota a une conception plus large des produits et services qu’il peut offrir de façon combinée pour « améliorer le quotidien » de ses clients.

La maison et la voiture sont dans son esprit intrinsèquement liées, et c’est en ce sens que le géant de l’automobile s’associe à Panasonic, citant « les changements drastiques » à venir dans les infrastructures urbaines avec l’avènement de la conduite autonome et le développement des moyens de communication entre objets.

Les deux groupes justifient aussi leur alliance par « l’intensification de la concurrence » sur le marché de la construction au Japon, qui souffre du déclin démographique.

La société, qui sera baptisée Prime Life Technologies Corporation, doit voir le jour en janvier 2020. Elle sera détenue à parité par Toyota et Panasonic, avec une possible participation de la maison de commerce Mitsui.

Panasonic, dont les résultats annuels étaient attendus jeudi, a fait savoir qu’il enregistrerait un gain d’environ 90 milliards de yens (720 millions d’euros) sur ses comptes d’exploitation à la suite de ces transactions.

Toyota et Panasonic sont déjà associés dans le développement et la fabrication de batteries pour automobiles électriques et hybrides. Ils avaient annoncé en janvier la création d’ici à fin 2020 d’une coentreprise.

source AFP-Relaxnews