© Mastodon

(Relaxnews) – Le réseau social, vu comme une alternative décentralisée à Twitter, avait fait l’objet d’un emballement médiatique au printemps 2017. Interface, notifications, emojis personnalisés… Mastodon dévoile ses mises à jour, sans renier son originalité.

L’application Web délivre désormais des notifications en temps réel et s’avère plus rapide et réactive. L’interface se veut quant à elle entièrement personnalisable, que ce soit au niveau des colonnes, qu’il est possible de supprimer ou de réarranger dans l’ordre de son choix. Les utilisateurs peuvent également « zapper » des fils entiers de discussion ou « masquer » des thématiques particulières. Plus fort encore, il est possible de filtrer les langues afin de ne recevoir que des statuts compréhensibles. Enfin, Mastodon offre aussi la possibilité de communiquer à l’aide d’emoji personnalisés, en l’occurrence des images au format Png d’au maximum 50 ko. Ces images sont alors intégrées dans les statuts en utilisant un code prédéfini. Les messages demeurent limités à 500 caractères, accompagnés de tout type de médias avec un avertissement en cas de contenus délicats.

Entièrement décentralisé, Mastodon est un réseau social composé de milliers de communautés interconnectées et toutes uniques, avec chacune des intérêts différents et ses propres règles. Contrairement à Twitter, qui contrôle l’ensemble de son réseau, Mastodon est donc potentiellement hébergé sur autant de serveurs qu’il existe de communautés. Il dispose néanmoins d’outils anti-harcèlement avec des modérateurs disponibles en cas de soucis. Les destinataires des posts (amis, communauté ou l’ensemble des instances) peuvent être configurés à chaque fois.

Mastodon est accessible depuis n’importe quel navigateur ou application mobile dédiée (sous Android et iOS). Son originalité réside dans le fait d’être téléchargé puis installé sur un serveur afin de mettre en place son propre canal de communication.

De 20.000 utilisateurs en début d’année, Mastodon est passé à plus de 1 million aujourd’hui. S’il n’est pas encore un « mastodonte » des réseaux sociaux, il souhaite plus que jamais se démarquer de la concurrence et proposer une interface simple, personnalisée et sécurisée à l’ensemble de sa communauté.

– Découvrir Mastodon : joinmastodon.org

source AFP-Relaxnews