© Courtesy of Microsoft

(Relaxnews) – Lors d’une conférence qui doit se tenir le mois prochain en Écosse, des chercheurs britanniques de Microsoft présenteront les nouveaux outils qu’ils ont développés à destination des casques de réalité virtuelle de manière à améliorer l’accessibilité et la convivialité de l’expérience pour les malvoyants.

En mai, lors de la Conférence ACM CHI sur les Facteurs Humains dans les Systèmes Informatiques les laboratoires Microsoft de Redmond et du Royaume-Uni, avec leurs collaborateurs universitaires, vont faire la présentation d’une série d’outils, de fonctionnalités et de technologies visant à rendre plus inclusive la réalité virtuelle, en se mettant au service des malvoyants et handicapés sensoriels. 

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il existe 217 millions de personnes sur la planète qui souffrent d’une « déficience visuelle qui ne peut être complètement corrigée par des lunettes ». Pour rendre la réalité virtuelle plus accessible à cette catégorie d’utilisateurs, les chercheurs ont développé une boîte à outils appelée SeeingVR, à savoir, 14 outils destinés à la plateforme de développement Unity VR (la plus populaire et la plus largement utilisée) qui donnent à l’utilisateur la possibilité de régler très finement la perception d’une scène numérique en jouant sur le grossissement, la brillance ou la saturation, par exemple.  

En plus d’améliorer l’accessibilité de la réalité virtuelle pour les malvoyants, Microsoft est en train de mettre au point une technologie qui permettra même aux non-voyants de bénéficier d’une expérience de réalité virtuelle fructueuse, en s’appuyant sur la technologie audio spatiale. Les avancées réalisées sur ce projet seront également présentées lors du CHI 2019.

La Conférence ACM CHI 2019 sur les Facteurs Humains dans les Systèmes Informatiques aura lieu à Glasgow, en Écosse, du 4 au 9 mai 2019. 

 

source AFP-Relaxnews