© Onfokus / IStock.com

(Relaxnews) – Près d’un Français sur deux (43%) considèrent encore les objets connectés destinés à l’habitat comme des gadgets, selon L’Observatoire Promotelec des mutations dans l’habitat .

Pour les Français, l’habitat n’est pas forcément associé à la technologie. Seuls 15% des sondés considèrent ainsi leur lieu d’habitation comme un espace high-tech connecté, d’où ils peuvent tout contrôler à distance.

Même s’ils n’en possèdent pas encore forcément chez eux, certaines solutions attirent davantage les Français que d’autres. C’est surtout le cas des systèmes de chauffage intelligents (33%), de la vidéosurveillance connectée (31%), d’un système d’éclairage intelligent (30%), de volets roulants pilotables à distance (28%) et d’appareils électroménagers connectés (26%). A noter que les enceintes intelligentes ne font rêver quant à elles que 19% des sondés.

Les Français attendent d’abord de ces objets connectés qu’ils leur fassent gagner du temps (69%) et les aident à mieux organiser leur vie quotidienne (68%). Mais ils sont aussi source de craintes pour beaucoup de Français : 72% pensent qu’ils peuvent les espionner, 64 % ont peur qu’ils génèrent des ondes mauvaises pour la santé et 52% se demandent s’ils ne feraient pas d’eux des assistés dans leurs propres maisons.

Cette étude a été réalisée en ligne par l’institut Sociovision pour l’association Promotelec du 14 au 24 mai 2018 auprès de 1.625 personnes représentatives de la population française de 15 à 75 ans.

source AFP-Relaxnews