© TARIK KIZILKAYA/Istock.com
- Publicité -MINI-BANNIERE_468-x-68_100VOSGES_JEP2020-01

(Relaxnews) – Les Français sont de plus en plus accros à la photo et pour 16% de ceux qui ont l’habitude d’en prendre régulièrement, il s’agit désormais d’un véritable passe-temps (+5 pts), selon une étude SOMIPS/Sociovision sur les tendances en matière de pratiques photographiques des Français. Et pour en faire profiter tout le monde, plus de la moitié d’entre eux (51%) n’hésite plus à partager leurs meilleurs clichés sur les réseaux sociaux.

Ce baromètre montre que la photo reste une passion pour plus de la moitié des « pratiquants » interrogés (58%, -4 pts en un an) et que la plupart aimeraient pouvoir améliorer leur pratique (77%, -3 pts). En termes d’intentions d’achat, les photographes souhaitent avant tout se tourner vers un reflex (12% des personnes interrogées souhaitent en acheter un dans les 6 prochains mois). Suivent le compact (9%), l’hybride (9%), le bridge (8%) et enfin l’instantané (7%).

Les réseaux sociaux qu’ils privilégient pour partager leurs photos sont Instagram (44%, +3 pts en un an), WhatsApp (38%, +3 pts), Snapchat (36%, stable) et Pintesrest (22%, +3 pts). Le genre d’image le plus partagé demeure les clichés dits de paysage ou de nature (31% du total des photos partagées sur les réseaux sociaux), devant ceux de famille ou d’amis( 28%) et les selfies (19%). Ils sont encore nombreux à stocker leurs images dans le « cloud », même si la confidentialité des données est aujourd’hui devenue une préoccupation majeure. Mais ils ne sont plus que 53% à faire véritablement confiance à ce type de service en ligne (-6 pts).

La vidéo s’avère quant à elle être une tendance émergente, surtout chez les plus jeunes. Ainsi, 19% des photographes interrogés avouent en faire quasi quotidiennement, un chiffre en hausse de 4 points en un an. Chez les jeunes, cette proportion atteint même les 27%.

A noter que la prochaine édition du salon de la photo se tiendra à Paris, du 7 au 11 novembre 2019.

Cette étude a été réalisée en ligne par Sociovision, du 29 août au 12 septembre 2019, auprès d’un échantillon de 1.500 individus représentatif des pratiquants de photo âgés de 15 à 65 ans en France, selon la méthode des quotas.

source AFP-Relaxnews