© Courtesy of Apple
- Publicité -MFXF_mini-468×60

(Relaxnews) – La prochaine mise à jour de macOS (Catalina), prévue pour l’automne 2019, fera disparaître iTunes au profit de trois nouvelles applications dédiées : Apple Music, Podcasts et TV. Cette fin annoncée d’iTunes n’aura toutefois pas les mêmes conséquences pour tout le monde.

Dans un premier temps, seules les personnes mettant à jour macOS vont réellement perdre iTunes et bénéficier des nouvelles applications développées par Apple. A l’image de ce qui existe déjà aujourd’hui sous iOS, les utilisateurs de macOS Catalina vont pouvoir profiter d’applications natives pour écouter de la musique ou des podcasts et visionner de la vidéo.

L’application Apple Music pour ordinateur regroupera le service de streaming du même nom mais également l’ensemble de la bibliothèque musicale présente sur l’ordinateur. L’utilisateur pourra ainsi facilement jongler entre du contenu dématérialisé qu’il possède déjà (directement extrait de CD ou téléchargé). Ses fonctionnalités reprendront celles de l’actuelle application mobile, qu’il s’agisse d’établir des playlists ou de bénéficier de recommandations. A noter qu’il sera toujours possible d’acheter des chansons et des albums via l’iTunes Music Store.

De son côté, Apple Podcasts permettra de rechercher et de gérer l’écoute d’émissions audio du monde entier. Enfin, l’application Apple TV propose de visionner ses films et ses séries, en attendant l’arrivée, à l’automne 2019, de l’offre de streaming Apple TV+ qui sera directement intégrée dedans.

Au niveau de la synchronisation des appareils (iPhone, iPad et iPod), Apple a tout prévu et même simplifié les choses puisqu’une fois connectés à l’ordinateur ils apparaîtront directement dans le Finder.

Dans l’immédiat, les possesseurs d’un Mac ne supportant pas la mise à jour vers macOS Catalina vont quant à eux conserver iTunes, en attendant de savoir si Apple compte mettre à leur disposition une version compatible de leurs nouvelles applications. Pour ceux qui profitent d’iTunes sous Windows, rien ne changera non plus. Ils pourront donc continuer à synchroniser leurs terminaux mobiles Apple. Reste qu’il parait évident qu’Apple n’assurera plus que pour eux des mises à jour de sécurité. Mais jusqu’à quand ?

source AFP-Relaxnews