© Courtesy of LG

(Relaxnews) – Le plus grand salon high-tech au monde, le CES, ferme ses portes ce vendredi 11 janvier 2019 à Las Vegas (États-Unis) après une nouvelle édition mitigée. Si dans certains domaines, notamment l’automobile et les transports, les avancées sont toujours aussi spectaculaires, le manque d’originalité a été flagrant en ce qui concerne les nouveautés présentées en domotique et objets connectés divers.

Comme souvent, c’est au niveau des téléviseurs que certaines des nouveautés les plus spectaculaires de l’année ont été aperçues. Celle qui a assurément le plus fait parler d’elle, c’est la LG Signature Oled TV R, un modèle unique en son genre avec son écran de 65 pouces qui s’enroule et se déroule par simple pression d’une touche. Il s’agit en fait de la version commerciale d’un prototype présenté ici même il y a un an. Sa disponibilité et son prix n’ont pas encore été annoncés.

– Découvrir le LG Signature Oled TV R en vidéo : youtu.be/br9yftCP9Mg

Non loin de là, Samsung a fait la démonstration de sa nouvelle technologie Micro LED, entrevue elle aussi l’an passé avec son prototype « The Wall ». Le constructeur sud-coréen a ainsi présenté à Las Vegas un premier modèle de 75 pouces qui devrait être prochainement commercialisé. L’idée avec cette technologie modulaire, c’est de pouvoir, à terme, choisir la taille, le format et la résolution de son téléviseur. En plus, les modules Micro LED n’ayant pas de bord, l’écran se fond parfaitement dans son environnement. Chaque « bloc » comprend des millions de LED microscopiques rouges, vertes et bleues, leur lumière fournissant des couleurs éclatantes à l’écran.

A quelques semaines du Mobile World Congress, peu de smartphones ont créé l’événement cette année à Las Vegas, à l’exception notable du Royole FLexPai, le tout premier smartphone à écran pliable commercialisé au monde, présenté à l’automne 2018 en Chine et qui a fait ici ses grands débuts internationaux. Le FlexPai se présente comme un smartphone classique avant de se transformer en petite tablette une fois déplié. D’autres modèles sur ce même principe, sans doute plus élaborés encore, sont prochainement attendus chez Samsung ou encore Huawei.

– Découvrir le Royole FlexPai en vidéo : youtu.be/afTRnlCPQrM

Dans le domaine des PC et des objets connectés

Côté PC, le salon a surtout été le théâtre du lancement de nombreuses machines ultra puissantes, dédiées aux joueurs, à l’image du ROG Mothership présenté par Asus, un portable de 17 pouces qui associe un processeur Intel Core i9-8950K à une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 2080 Max-Q et quelque 64 Go de RAM. Cette bête de course sera commercialisée dans le courant 2019.

De son côté, Lexar a présenté à Las Vegas la toute première carte SD d’une capacité de stockage de 1 To (la Lexar 633x SDXC UHS-I). Il s’agit là d’un produit prioritairement destiné aux professionnels, à 500 dollars l’exemplaire.

Au niveau des produits connectés, la CES a encore été riche en nouveautés mais relativement pauvre en originalités. Parmi les plus marquantes figure néanmoins une première machine à bière à capsule signée LG, la HomeBrew, qui permet de produire jusqu’à cinq litres de bière de qualité supérieure en environ deux semaines. Au niveau de la santé, le français Withings a fait forte impression avec son BPM Core, le tout premier tensiomètre connecté à destination des particuliers. L’appareil permet également d’obtenir à tout moment un électrocardiogramme et d’écouter le son du coeur afin de prévenir par exemple un possible AVC ou de détecter une valvulopathie. Il est attendu dans le commerce au printemps pour 249,95 euros. Enfin, Wella Professionals a dévoilé un miroir connecté à réalité augmentée baptisé Artemis offrant notamment la possibilité d’essayer en un clin d’oeil de nouvelles coupes et couleurs de cheveux.

Dans le domaine de l’automobile

Année après année, le CES fait de plus en plus la part belle à l’automobile. A l’heure de la voiture connectée et (semi) autonome, les visiteurs ont ainsi pu découvrir le Byton M-Byte, le premier SUV électrique du constructeur chinois dont l’habitacle se distingue de la concurrence par un immense écran incurvé de 48 pouces qui occupe presque tout le tableau de bord. La voiture ne sera pas distribuée en Chine avant fin 2019 et plus tard encore en Europe ou aux États-Unis.

– Découvrir le Byton M-Byte en vidéo : youtu.be/FsrkuT5-em0

Enfin, le projet de taxis volants autonome d’Uber, réalisé en collaboration avec Bell, n’est pas passé inaperçu. Le Bell Nexus peut ainsi accueillir jusqu’à 5 personnes et décoller/atterrir à la verticale, à la manière d’un hélicoptère. Si les tests s’avouent concluants, une première offre commerciale pourrait être lancée dès 2023.

– Découvrir le Bell Nexus en vidéo : youtu.be/1o4d8N-A1G8

(CES, du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas, site : ces.tech)

source AFP-Relaxnews